Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Avancées des démocraties : la généralisation du principe démocratique dans le monde après la Première Guerre mondiale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

  • Au cours de la Conférence de la paix, qui se déroule à Paris en 1919, le président américain Woodrow Wilson met en avant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Son discours sur les « quatorze points » alimente les mouvements anticolonialistes.
  • La France et l’Angleterre sont les deux nations principalement visées par ces critiques car elles sont implantées dans tous les océans.
  • L’Exposition coloniale française de 1931 va être âprement dénoncée dans la presse, de même que la pratique, courante, des zoos humains et des exhibitions de populations autochtones des colonies.
  • Au cours des années 1930, Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor créent le mouvement de la négritude et poursuivent le combat intellectuel contre la colonisation.
  • Mais la France est réfractaire à la décolonisation, car elle tire des bénéfices économiques des colonies.
  • Côté britannique, c’est en Inde que la domination est de plus en plus contestée. Dans les années 1910-1920, Gandhi (1869-1948) devient président du parti du Congrès et amorce le mouvement contestataire de la non-violence.
  • Au début des années 1930, le Royaume-Uni entame des négociations, qui aboutiront à l’indépendance indienne de 1948.
  • La fin de la Première Guerre mondiale marque la fin des empires centraux, où les mouvements nationalistes revendiquent une autonomie territoriale.
  • Le traité de Brest-Litovsk est très défavorable à la Russie, quand le traité de Versailles redéfinit le territoire de l’Allemagne.

La diffusion et la contestation des idées libérales en Occident

  • Les grands empires, qui se sont écroulés au terme de la Première Guerre mondiale, ont donné naissance à de nouveaux États, qui vont se construire sur une base démocratique et constitutionnelle.
  • La République de Weimar naît dans les ruines de l’Empire allemand et se dote d’une constitution démocratique en 1919. Le président est élu au suffrage universel direct et les mécanismes de démocratie directe se mêlent aux assemblées, qui sont les représentants élus de la nation.
  • Entre février et octobre 1917, le régime tsariste et la dynastie des Romanov s’écroulent. C’en est terminé de l’Empire russe qui passe sous le contrôle d’un gouvernement révolutionnaire bolchévique dirigé par Lénine, où la propriété privée s’efface au profit de la propriété collective.
  • Cette organisation s’oppose au capitalisme, en pleine croissance dans les pays industrialisés comme la France ou les États-Unis.
  • À la mort de Lénine, le pouvoir se durcit sous l’emprise de Staline, dérivant vers un régime totalitaire où l’ensemble des activités publiques et privées des citoyens est contrôlé par l’État.
  • Le Guépéou laisse place au NKVD, police politique créée en 1934. Le NKVD est chargé de poursuivre les opposant politiques et est entièrement dévoué à Staline. Il assure notamment les Grandes Purges et les déportations au Goulag.
  • Les élections ne sont plus libres : elles sont contrôlées par les sections locales du parti communiste, qui est devenu le parti unique en 1925.
  • La propagande assure l’endoctrinement de la population, notamment grâce au culte de la personnalité rendu à Staline, « le petit père des peuples ».