Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
< LISTE DES EXERCICES

La traversée de l’Atlantique à bord d’un négrier

1
2
3
4
Énoncé

Olaudah Equiano est né en 1745 dans l’actuel Nigéria. Il devient esclave à dix ans. Il est vendu à différents maîtres. Devenu libre, il écrit ses mémoires.

« Très vite, on me plaça sous les ponts où mes narines reçurent un tel salut que, de toute ma vie, je n’avais jamais connu, de telle sorte qu’entre la particularité répugnante des odeurs nauséabondes mêlées à des pleurs, je me rendis si malade et si faible que je n’avais ni la force de manger, ni le désir de goûter à quoi que ce fût. Je souhaitai maintenant que mon dernier compagnon, la mort, vînt pour me délivrer ; mais très vite, deux hommes blancs m’offrirent des aliments comestibles ; et parce que je refusai de manger, l’un d’eux empoigna fermement mes bras et m’allongea à travers le guindeau, je crois où il lia mes jambes tandis que l’autre me flagellait sévèrement. […]
L’étroitesse de l’endroit ainsi que la chaleur du climat, ajoutées aux passagers du bateau, qui était tant encombré de monde que chacun avait à peine l’espace pour se retourner, nous étouffaient presque. Cela générait d’abondantes transpirations, de sorte que l’air devint bientôt irrespirable, à cause d’une variété d’odeurs répugnantes, et provoqua une maladie parmi les esclaves dont plusieurs moururent, devenant ainsi les victimes d’une avarice involontaire de leurs acquéreurs, si je peux m’exprimer ainsi. »

Olaudah Equiano ou Gustavus Vassa l’Africain, la passionnante autobiographie d’un esclave affranchi, 1789, trad. Mfoumou-Arthur, 2005

Dans quelle partie du bateau Olaudah Equiano et les autres esclaves voyagent-ils ? Comment appelle-t-on un navire qui transporte des esclaves ?