Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
D’un monde bipolaire à un monde multipolaire : un regard historique

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

La Guerre froide : l’affrontement de deux superpuissances

  • Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis et l’URSS sont deux superpuissances.
  • La division de l’Allemagne en zones d’occupation tend les relations entre les États-Unis et l’URSS.
  • L’opposition idéologique et géopolitique des deux superpuissances ouvre une période d’hostilité qualifiée « guerre froide ».
  • L’ordre international devient ainsi bipolaire et la guerre froide s’étend dans le monde, par des jeux d’alliances et par l’affrontement indirect des États-Unis et de l’URSS, chacun souhaitant imposer sa domination et sa vision du monde.
  • La guerre de Corée provoque notamment une course aux armements, l’URSS se dotant à son tour de l’arme nucléaire.
  • La construction du mur de Berlin cristallise le conflit entre l’Est et l’Ouest en Europe.
  • Les États-Unis et l’URSS tiennent tous deux un discours anticolonial, mais chacun accuse l’autre de masquer une volonté de conquête mondiale.
  • En 1962, la crise de Cuba est proche de les voir s’opposer directement. Commence alors une phase de détente ambigüe, tandis que les contestations se multiplient à l’Ouest comme à l’Est.
  • Les politiques menées par Mikhaïl Gorbatchev dans les années 1980, suivies de la chute du mur de Berlin et des régimes communistes d’Europe de l’Est, puis de la réunification de l’Allemagne, mettent fin à l’URSS.

Depuis 1991 : les États-Unis, hyperpuissance mondiale

  • Avec la disparition de l'URSS, les États-Unis n’ont plus de concurrent à la tête du l’ordre mondial et deviennent alors une hyperpuissance.
  • La guerre du Golfe et leur politique d’interventions illustrent leur statut de dirigeant du monde.
  • Les États-Unis sont également le pays le plus influent dans la mondialisation.
  • Les années 2000 remettent en cause la toute puissance américaine avec les attentats du 11 septembre et la guerre contre le terrorisme menée par les États-Unis, parfois sans l’appui de l’ONU.
  • Depuis le début du XXIe siècle, on assiste parallèlement à la montée en puissance des BRICS et en particulier de la Chine, qui s’impose par sa puissance démographique et économique, mais qui reste considérée comme un pays en voie de développement.
  • De son côté, si l’Union européenne demeure également une puissance économique considérable, son rôle reste négligeable sur la scène internationale.