Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
< LISTE DES EXERCICES

Parallèles entre l’organisation de l’œil et l’appareil photographique

1
2
3
4
Énoncé

Un appareil photographique se compose au moins d’une chambre noire, avec d’un côté une ouverture, permettant de faire entrer la lumière émise par la scène à photographier, et de l’autre une surface sensible, permettant d’enregistrer cette lumière. Il existe deux grands types de surfaces sensibles, la pellicule ou le capteur numérique.

Un objectif contient très souvent un diaphragme. Le diaphragme permet de doser la quantité de lumière qui entre, et la profondeur de champ (ces deux aspects sont liés).

Les objectifs des appareils photos sont complexes, formés de plusieurs lentilles, mais on peut en faire un très simplifié avec une seule lentille convergente (une loupe).

Très souvent, un obturateur est installé. Il permet de contrôler le temps d’exposition de la surface sensible. Aux débuts de la photographie, il n’y avait pas d’obturateur : c’était le photographe qui enlevait un bouchon devant l’objectif, le temps de la pose.

Comparaison entre l’oeil et l’apparail photographique-sciences-1ère-es-l

À quoi correspond la surface sensible de l’appareil photo, sur l’œil ? Donner la lettre et le chiffre correspondants. À quoi servent la surface sensible et son équivalent sur l’œil ?