Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
La décolonisation : la guerre d'Algérie

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La guerre d’Algérie : des débuts au retour de De Gaulle

  • 1830 : colonisation de l’Algérie par la France.
  • 1848 : annexion de l’Algérie à la République française et création des départements français d’Algérie : colonie de peuplement.
  • Beaucoup de colons se sont installés dans le pays alors que la conquête et la pacification du pays n’étaient pas terminées. Elles furent violentes, et durèrent une quarantaine d’années.
  • 1945 : 1 millions de colons Français pour 9 millions d’Algériens (soumis au code de l’indigénat datant de 1881).
  • 8 mai 1945 : à Sétif, des Algériens se réunissent pour célébrer la capitulation des Allemands et la fin de la Seconde Guerre mondiale, et appellent aussi à la fin de la colonisation : répression sanglante par l’armée.
  • Octobre 1954 : création du FLN (et de l’ALN) par des nationalistes algériens.
  • Novembre 1954 : premiers attentats et meurtres de Français au nom de la lutte pour l’indépendance.
  • « opération de pacification » : les gouvernements successifs de la IVe République engagent de plus en plus d’hommes et de matériel sur le terrain, mais ne parlent pas de guerre.
  • Intensification des combats et organisation de plus en plus efficace du FLN : le gouvernement de Guy Mollet fait voter les pouvoirs spéciaux en Algérie et envoie le contingent
  • Tournant majeur de la guerre.
  • À Alger, la guerre prend la forme du terrorisme. L’usage généralisé de la torture par l’armée pour déjouer les attentats devient un problème majeur.
  • 1957 : l’armée française gagne la bataille d’Alger.
  • Les différents gouvernements français qui se succèdent sont dépassés par les événements. Les Français d’Algérie et les militaires perdent confiance en leurs dirigeants.
  • 13 mai 1958 : insurrection à Alger. Instauration d’un comité de salut public par des militaires menés par le général Massu : ils souhaitent que le général de Gaulle revienne au pouvoir. Le chef du gouvernement est contesté et perd sa légitimité et le président René Coty menace de démissionner si de Gaulle ne revient pas.
  • 1 juin 1958 : investiture de De Gaulle par le Parlement français. Ce dernier souhaite changer la Constitution de la IVeRépublique.

La guerre d’Algérie : de la Ve République à l’Indépendance

  • 1958-1962 : deuxième phase du conflit. 1958, célèbre discours de De Gaulle.
  • Septembre 1958 : approbation de la Ve République par les Français. La guerre continue en Algérie.
  • Lancement du plan Challe et du plan de Constantine trop tard, car la France est condamnée par l’ONU et l’Europe à plusieurs reprises. Le FLN est reconnu par de nombreux pays.
  • De Gaulle entame des négociations secrètes avec le FLN pour préserver les intérêts français en Algérie.
  • Janvier 1961 : référendum sur l’autodétermination du peuple algérien.
  • Avril 1961 : nouveau putsch à Alger, qui est un échec. Naissance de l’OAS.
  • Massacre du 17 octobre 1961.
  • Février 1962 : nouvelle manifestation, drame au métro Charonne.
  • Attentats à Paris contre de Gaulle et les membres du gouvernement.
  • 18 mars 1962 : accords d’Évian. Déclenchement de violences par l’OAS et le FLN. Les Français d’Algérie quittent le pays dans l’urgence : un millions de pieds noirs rentrent en France. Des Harkis arrivent à échapper aux massacres, mais nombre d’entre eux ont été abandonnés sur place par la France.