Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
< LISTE DES EXERCICES

Gudule, Journal d’un clone

1
2
3
4
Énoncé

« Aujourd’hui, Yannick m’a cassé une jambe et les deux bras à coups de marteau. Pas exprès, soi-disant, mais je suis sûr qu’il a une idée derrière la tête : recevoir un HD 23 pour le prochain Noël, dans un mois… Ces nouveaux modèles, qui viennent de sortir pour les fêtes, nous sont très supérieurs : quand on leur fait mal, au lieu de crier, ils en redemandent. […]
Quand Julia m’a vu, tout démantibulé et couché dans le jardin sans plus pouvoir bouger, elle a pleuré. Mais je souffrais tellement que ça ne m’a pas consolé. Je suis pas un HD 23, moi ! […]
De temps en temps, elle m’emmène en promenade. On va jusqu’au container, on écoute les gémissements des clones encore vivants, et on revient. Peut-être qu’un jour, elle en aura marre de moi. Alors, elle me découpera, mettra mes morceaux dans un sac plastique et j’irai rejoindre mes frères – le tas de corps pas tout à fait morts et de membres épars qui grouillent dans le noir – pour un dernier voyage avant le passage au lance-flammes. J’en rêve parfois, la nuit, dans mes cauchemars. Et quand je me réveille, je suis tout bouleversé.
J’ai tant de peine à l’idée de la quitter, ma Julia… »

Gudule, Journal d’un clone, 2001

Que subit le narrateur, qui est le clone de Yannick, au début du texte ? Pour quelle raison ?