Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
< LISTE DES EXERCICES

Les relations de Vincent avec le bien et le mal

1
2
3
4
Énoncé

« La culture positive de Vincent le retenait de croire au surnaturel ; ce qui donnait au démon de grands avantages. Le démon n'attaquait pas Vincent de front ; il s'en prenait à lui d'une manière retorse et furtive. Une de ses habiletés consiste à nous bailler pour triomphantes nos défaites. Et ce qui disposait Vincent à considérer sa façon d'agir avec Laura comme une victoire de sa volonté sur ses instincts affectifs, c'est que, naturellement bon, il avait dû se forcer, se raidir, pour se montrer dur envers elle. […]
À partir de quoi, l’être qui se croit le plus libre, n’est plus qu’un instrument à son service. Le démon n’aura donc de cesse, que Vincent n’ait livré son frère à ce suppôt damné qu’est Passavant. »

André Gide, Les Faux-Monnayeurs, partie I, chapitre 16

Vincent perçoit-il le personnage du démon ?