Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
< LISTE DES EXERCICES

Le discours d’investiture de De Gaulle

1
2
3
4
5
Énoncé

« La dégradation de l’État qui va se précipitant. L’unité française immédiatement menacée. L’Algérie plongée dans la tempête des épreuves et des émotions. […] Telle est la situation du pays. En ce temps même où tant de chances s’offrent à la France, elle se trouve menacée de dislocation et peut-être de guerre civile.
C’est dans ces conditions que je me suis proposé pour conduire une fois de plus au salut le pays, l’État, la République, et que, désigné par le chef de l’État, je me trouve amené à demander à l’Assemblée nationale de m’investir pour un lourd devoir. […]
Le gouvernement, si vous voulez l’investir, vous demandera les pleins pouvoirs […] Il vous les demandera pour une durée de six mois espérant qu’au terme de cette période, l’ordre rétabli dans l’État, l’espoir retrouvé en Algérie, l’union refaite dans la nation, permettront aux pouvoirs publics de reprendre le cours normal de leur fonctionnement. […]
Mais ce ne serait rien de remédier provisoirement […] à un état de choses désastreux, si nous ne nous décidions pas à en finir avec la cause profonde de nos épreuves. Cette cause c’est la confusion et par là-même l’impuissance des pouvoirs […]. Au gouvernement d’élaborer puis de proposer au pays par la voie du référendum les changements indispensables1. »

Discours d’investiture du général de Gaulle à l’Assemblée nationale, 1er juin 1958

1 Une nouvelle Constitution

Qui appelle le général de Gaulle au pouvoir ? Quel événement en Algérie le pousse à agir ainsi ?