Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
< LISTE DES EXERCICES

Cérémonie d’adoubement

1
2
3
4
Énoncé

« Le sept des ides d’avril, un jeudi, des hommages furent de nouveau rendus au comte. En premier lieu, ils firent les hommages de la façon suivante. Le comte demanda s’il voulait devenir son homme sans réserve, et celui-ci répondit : ‟Je le veux” ; puis ses mains étant jointes dans celles du comte, qui les étreignit, ils s’allièrent par un baiser. En second lieu, celui qui avait fait hommage engagea sa foi en ces termes : ‟Je promets en ma foi d’être fidèle, à partir de cet instant, au comte Guillaume et de lui garder contre tous et entièrement mon hommage, de bonne foi et sans tromperie.” En troisième lieu, il jura cela sur les reliques des saints. Ensuite, avec la verge qu’il tenait à la main, le comte leur donna les investitures à eux tous qui, par ce pacte, lui avaient promis sureté́, fait hommage et en même temps prêté serment.
Lorsque le père ou l’ancêtre de quelqu’un meurt, le seigneur du fief est aussitôt tenu de recevoir l’hommage de l’héritier légitime que ce dernier soit ou non majeur, mais pourvu qu’il soit male. Car les femmes ne peuvent pas en droit prêter hommage […]. »

Serment au comte de Flandres, 1127, Galbert de Bruges, Histoire du meurtre de Charles le Bon, comte de Flandres, traduction Henri Pirenne, 1891

En vous aidant du texte, qu’est-ce que la féodalité ?