Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'épreuve écrite en physique-chimie
Fiche méthode BAC

Introduction

L’épreuve de physique-chimie au baccalauréat a pour objectif d’évaluer les connaissances scientifiques des candidats, et leurs capacités de raisonnement. Elle s’articule autour de 2 épreuves : une épreuve écrite, et une épreuve pratique.
Dans cette fiche nous allons détailler la méthodologie de l’épreuve écrite.

Informations générales

Durée Notation
Épreuve écrite 3 h 30 / 16 points
ECE 1 h / 4 points
Total 4 h 30 / 20 points

Cette épreuve évalue majoritairement les compétences acquises en classe de terminale. Les notions acquises dans les classes antérieures et non revues en terminale ne constituent pas la majorité des sujets, mais elles doivent être assimilées par les candidats car ils peuvent être amenés à les utiliser. Les différents domaines du programme sont répartis de manière équilibrée dans l’ensemble de l’épreuve écrite. Un exercice porte soit sur la physique, soit sur la chimie, mais peut également regrouper les deux disciplines.

bannière astuce

Astuce

  • Prendre 5 à 10 minutes pour lire entièrement le sujet.
  • Ne pas hésiter à commencer par la partie qui met le candidat en confiance.
  • Il est indispensable de gérer le temps donné pour chacun des exercices.

Les différentes parties de l’examen

L’épreuve dure 3h30 et comporte 3 exercices.

Exercice 1 et exercice 2

Ils sont communs à tous les candidats. Notation : 15 points sur 20

Exercice 3

Le 3e exercice diffère selon que le candidat ait choisi ou non la physique-chimie comme spécialité. Notation : 5 points sur 20

L’autorisation ou interdiction de la calculatrice sera spécifiée sur le sujet de l’épreuve. Si la calculatrice est interdite, le sujet comporte des aides aux calculs, mais ces aides ne portent pas sur les calculs très simples réalisables facilement.

Conseils pour réussir l’épreuve

Gérer son temps

Afin de bien gérer son temps, commencer par jeter un rapide coup d’œil sur l’ensemble du sujet (10 minutes maximum). Déterminer le temps à passer en théorie sur chaque exercice en gardant à l’esprit un certain équilibre : 1 heure par exercice.

Déroulement théorique de l’épreuve :

  • 10 minutes de lecture ;
  • 1 heure pour l’exercice 1 ;
  • 1 heure pour l’exercice 2 ;
  • 1 heure pour l’exercice 3 ;
  • 20 minutes de relecture.
  • Quelque soit le temps passé sur chaque exercice, il ne faut pas faire l’impasse sur le temps de relecture en fin d’épreuve. Ces quelques minutes permettent souvent de corriger des erreurs d’inattention.

Ne pas perdre confiance

Faire un exercice par copie double, cela permet de revenir sur un exercice s’il reste du temps à la fin de l’épreuve, et de commencer par l’exercice qui met le plus à l’aise.

Au cours d’un exercice, si une question paraît difficile, ne pas hésiter à voir où mène l’exercice. Lire les questions suivantes peut aider à comprendre celle sur laquelle on bute.

Rédiger et expliquer son raisonnement

Les réponses aux questions doivent être rédigées. Il faut toujours écrire les formules ou les calculs avec une explication, même simple et concise. Le correcteur appréciera un raisonnement explicitement décrit dans la copie.

Pour l’exploitation des graphiques : il faut veiller à faire apparaître les constructions sur les annexes si elles sont à rendre, ou bien clairement expliquer la démarche suivie sur la copie si l’annexe n’est pas à rendre.

Présenter correctement les calculs

Tous les calculs doivent être précédés de la formule littérale qui correspond en respectant les grandeurs demandées dans la question. Dans les calculs, il est préférable d’éviter les calculs intermédiaires, inutiles, et qui sont des sources d’erreurs. Il faut enfin penser à :

  • respecter les chiffres significatifs ;
  • écrire l’unité de grandeur.

Conclusion :

L'épreuve écrite de physique-chimie demande une certaine rigueur dans la rédaction, et une bonne organisation du temps. Le mieux est de s’entrainer à réaliser des exercices dans un temps limité pour ne pas être surpris par le temps le jour de l’épreuve. Il est conseillé de ne pas faire d’impasses lors des révisions car les exercices portent sur l’ensemble du programme.