Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L'épreuve de littérature
Fiche méthode BAC

Introduction :

L’épreuve de littérature en terminale L est une épreuve au coefficient 4 à effectuer en deux heures. C’est un exercice qui sert à vérifier la capacité du candidat à retranscrire le travail de lecture et d’analyse qu’il a effectué sur des œuvres imposées tout au long de l’année de terminale.

Cette épreuve se présente sous la forme de deux questions sur les œuvres étudiées. La première question, sur 8 points, porte sur un aspect en particulier de l’œuvre retenue. La deuxième, sur 12 points, interroge l’ensemble de l’œuvre par rapport à l’objet d’étude étudié.

Ces deux questions sont complémentaires et logiques, il ne faut pas négliger l’une ou l’autre.

L’épreuve durant seulement deux heures, il est conseillé de consacrer 40 minutes à la première et 1 heure à la deuxième. Les 10 dernières minutes vous permettront de vous relire et de corriger d’éventuelles fautes d’orthographe ou de syntaxe.

La composition du devoir

La construction du devoir doit obligatoirement reposer sur :

  • une introduction pour chaque question ;
  • un développement ;
  • une conclusion par question.

Le travail préparatoire

Il doit être très bref étant donné le peu de temps imparti. On peut rédiger éventuellement l’introduction et la conclusion mais le plan du développement doit être élaboré rapidement, d’où l’intérêt de venir extrêmement bien préparé et entraîné à cette épreuve.

Travaillez rapidement la question et soulignez les mots clefs. Notez au brouillon toutes les idées qui vous viennent par rapport aux mots que vous avez sélectionnés en vous appuyant sur vos connaissances de l’œuvre.

La rédaction

Passez donc rapidement à la rédaction en suivant les étapes ci-dessous.

L’introduction

Traitez d’abord l’œuvre dans sa globalité, en présentant :

  • l’auteur ;
  • l’œuvre ;
  • la date de publication ;
  • le contexte littéraire et historique ;
  • le thème de l’ouvrage ;
  • et éventuellement le registre et la visée du texte.

Il n’y a ni problématique ni annonce du plan à donner. Répondez simplement la question du sujet.

Faites une introduction pour la deuxième question mais ne répétez pas ce que vous avez dit dans la première, ce serait une perte de temps. Reformulez simplement le sujet.

bannière exemple

Exemple

Voici un exemple d’introductions possibles faites à partir du sujet 2015 du baccalauréat de littérature.

Question 1 (8 points)

Les scénarios d'ensemble centrent la fin du roman sur « la petite fille de Charles […] envoyée aux écoles gratuites ». Mais c'est sur le triomphe du pharmacien Homais que s'achève la version définitive de Madame Bovary. Que pensez-vous de cette modification ?

« Le roman est un palimpseste (parchemin dont la première écriture a été effacée pour faire place à une nouvelle) qui se réécrit et se modifie sans cesse. C’est le cas de l’œuvre la plus célèbre de Gustave Flaubert, Madame Bovary parue en 1857, qui raconte avec réalisme l’existence faite d’illusions sentimentales d’Emma, héroïne éponyme. Effectivement les scénarios d'ensemble centrent la fin du roman sur « la petite fille de Charles […] envoyée aux écoles gratuites ». Mais c'est sur le triomphe du pharmacien Homais que s'achève finalement la version définitive de Madame Bovary. Il s’agira de réfléchir dans cette étude sur cette modification importante de la fin de l’œuvre. »

Question 2 (12 points)

Un critique a écrit : « C'est l'angoisse de la forme qui a de l'importance chez Flaubert. » Qu'en pensez-vous ? Vous fonderez votre réponse sur votre connaissance du roman Madame Bovary et de sa genèse.

« Flaubert est un écrivain exigeant dont le roman phare, Madame Bovary, subira un travail acharné de corrections et de réécriture. Effectivement, un critique a écrit : “C'est l'angoisse de la forme qui a de l'importance chez Flaubert”. Nous nous interrogerons sur ce propos en mettant en perspective l’œuvre et sa genèse. »

Le développement

Le développement de l’exercice n’est pas le même que pour la dissertation ou le commentaire, vous pouvez donc travailler autant de paragraphes que vous le souhaitez, sachant qu’un paragraphe correspond toujours à une idée.

bannière astuce

Astuce

Annoncez bien chaque thèse en début de paragraphe pour que le correcteur puisse voir facilement où vous allez.

Cette idée devra toujours être illustrée d’un exemple, qui peut être une citation précise entre guillemets si vous connaissez très bien le texte, ou alors une mention détaillée d’un passage en particulier. On pourra aussi s’appuyer sur des analyses précises du texte comme certaines figures de style remarquables et étudiées pendant l’année, un vocabulaire en particulier, ou d’autres procédés importants et exploités par l’auteur.

bannière à retenir

À retenir

Votre développement devra suivre une certaine progression allant du plus évident au plus complexe.

bannière astuce

Astuce

N’oubliez pas de ménager des transitions entre chaque paragraphe mais aussi d’employer des connecteurs logiques pour montrer le caractère progressif de votre travail.

La conclusion

Votre conclusion devra résumer les acquis et la progression de votre réflexion pour répondre explicitement à la question du sujet.

Les erreurs à éviter

  • Erreur n°1 : réviser cette épreuve comme les épreuves anticipées de français de première

Dans l’épreuve de littérature, il faut connaître dans le détail les œuvres au programme sans quoi votre développement ne sera pas assez fourni. Travaillez donc rigoureusement et préparez-vous tout au long de l’année à cet exercice pour l’aborder sereinement le jour du bac.

  • Erreur n°2 : ne lire qu’une fois les questions

Assurez-vous de les avoir lues et comprises. Un mot mal interprété peut vous faire faire un hors-sujet !

  • Erreur n°3 : rédiger au brouillon le développement

Vous avez très peu de temps. Il faut donc aller à l’essentiel au brouillon et noter simplement les idées de vos paragraphes.

  • Erreur n°4 : passer trop de temps sur la première question

Coûtant moins de points que la seconde, ce serait un mauvais choix stratégique.

  • Erreur n°5 : ne pas soigner la langue et la présentation de la copie

On attend de vous, en série littéraire, que vous écriviez avec un style élégant et approprié à l’épreuve. Les fautes d’orthographe sont donc à bannir impérativement. Attention également à la propreté de la copie.