Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Sujet bac S - Annale SVT 2014
Fiche annale

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

SESSION 2014

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

Série : S

Durée de l’épreuve : 3 heures 30

Coefficient : 6

ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

L’usage de la calculatrice n’est pas autorisé

PARTIE I (8 points)

Diversité génétique

Des généticiens étudient le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique. Ils prennent comme modèle d’étude deux populations de drosophiles constituées d’individus mâles et femelles homozygotes pour deux gènes indépendants.

Alt texte

Des mâles de la population 1 sont placés avec des femelles de la population 2 dans le même flacon d’élevage. Leur croisement aboutit à la génération F1. Les individus issus de la première génération (F1) obtenue sont ensuite croisés avec des individus de la population 2. On obtient une deuxième génération (F2) dans laquelle les généticiens observent, pour les caractères étudiés, une diversité des combinaisons phénotypiques.

En s’appuyant sur cet exemple, proposer un texte illustré montrant par quels mécanismes la reproduction sexuée aboutit, ici, à la diversité phénotypique observée. 

L’exposé doit être structuré avec une introduction et une conclusion et sera accompagné de schémas.

PARTIE II - Exercice 1 (3 points)

L’histoire des Alpes

On recherche dans les différentes structures de la chaîne alpine des éléments qui permettent de comprendre sa formation.
Les résultats des études sismiques effectuées dans les Alpes sont regroupés dans la coupe schématique ci-dessous.

À partir de l’étude du document, cocher la bonne réponse dans chaque série de propositions du QCM et rendre la feuille annexe avec la copie. 

Coupe schématique interprétée des Alpes
Les chiffres correspondent à chaque série de propositions du QCM

Alt texte

À partir des informations tirées des documents, cochez la bonne réponse, pour chaque série de propositions.
1 - La croûte continentale est fracturée. Les différents compartiments se sont déplacés les uns par rapport aux autres selon :
◻︎ un mouvement le long d’une faille normale associé à une compression.
◻︎ un mouvement le long d’une faille normale associé à une distension.
◻︎ un mouvement le long d’une faille inverse associé à une compression.
◻︎ un mouvement le long d’une faille inverse associé à une distension.
2 - L’épaississement de la croûte continentale est lié à :
◻︎ la formation d'une racine crustale et d'un relief constitué de sédiments plissés charriés.
◻︎ la disparition d'une racine crustale et d'un relief constitué de sédiments plissés charriés.
◻︎ la formation d'une racine crustale et d'un relief constitué de sédiments non déformés.
◻︎ la disparition d'une racine crustale et d'un relief constitué de sédiments non déformés.
3 - Les ophiolites sont :
◻︎ les traces d’une lithosphère océanique formée au préalable dans un contexte de convergence.
◻︎ les traces d’une lithosphère continentale formée au préalable dans un contexte de convergence.
◻︎ les traces d’une lithosphère océanique formée au préalable dans un contexte de divergence.
◻︎ les traces d’une lithosphère continentale formée au préalable dans un contexte de divergence.
4 - Les blocs basculés associés à des sédiments prouvent la présence, avant la formation de la chaîne de montagne :
◻︎ d’une ancienne marge passive associée à une divergence.
◻︎ d’une ancienne marge passive associée à une convergence.
◻︎ d’une ancienne marge active associée à une divergence.
◻︎ d’une ancienne marge active associée à une convergence.
5 - Les sédiments d’érosion présents sur la coupe montrent :
◻︎ que la disparition des reliefs avait déjà débuté il y a -35 Ma.
◻︎ que la disparition des reliefs avait déjà débuté il y a -5,3 Ma.
◻︎ que la formation des reliefs a cessé dès -35 Ma.
◻︎ que la formation des reliefs a cessé dès -5,3 Ma.

PARTIE II - Exercice 2 (5 points)

Anxiété : symptômes musculaires et traitement

L’anxiété chronique peut s’accompagner de contractions musculaires brusques et inopinées des muscles squelettiques. Ces contractions musculaires peuvent être soignées par des médicaments antidépresseurs comme les benzodiazépines.

Aucune connaissance préalable sur les synapses étudiées ici n’est nécessaire.

À partir de l’exploitation des documents et de l’utilisation des connaissances, expliquer l’apparition des symptômes musculaires dus à l’anxiété et leur traitement par les benzodiazépines. 

L’exploitation du document de référence n’est pas attendue.

Document de référence : montage expérimental et localisation des expériences menées sur un motoneurone de moelle épinière de mammifère

Alt texte

Document 1 : résultats expérimentaux d’une stimulation au niveau de S1, de S2 et d’une stimulation simultanée de S1 et S2 chez les mammifères

Les motoneurones qui commandent des cellules musculaires des muscles squelettiques sont soumis à des informations diverses qu’ils intègrent sous la forme d’un message nerveux unique. Chaque information reçue par le motoneurone perturbe son potentiel de repos, si cette perturbation atteint un certain seuil, des potentiels d’action se déclenchent.

En période de crise d’anxiété, les informations que les motoneurones intègrent sont modifiées.

Alt texte

Document 2 : effet sur le motoneurone de mammifère d’une injection de GABA ou d’acétylcholine en l’absence de toute stimulation électrique

Alt texte

Document 3 : reproduction expérimentale des signes de l’anxiété chez les mammifères

On peut reproduire expérimentalement la situation des synapses associée à l’anxiété. Pour cela on injecte de la picrotoxine dans la fente synaptique F1.
La picrotoxine est capable de se fixer sur les récepteurs membranaires au neurotransmetteur GABA situés sur le motoneurone.

Alt texte

Document 4 : action des benzodiazépines chez les mammifères

De nombreuses substances utilisées en médecine comme médicaments se lient spécifiquement aux récepteurs membranaires.
Les benzodiazépines (comme le Valium® et le Librium®) sont des tranquillisants (utilisés contre l’anxiété) qui se fixent de manière spécifique aux récepteurs membranaires du GABA.

Alt texte

D’après « Introduction biologique à la psychologie », publié par Jean-Claude Orsini, Jean Pellet, Breal.