Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Dynamiques démographiques et inégalités socio-économiques en France

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

L’organisation générale du territoire français

  • La France métropolitaine est le plus grand État d’Europe occidentale.
  • Depuis la réforme de 2015, elle compte 18 régions, découpées en 101 départements.
  • Chaque département est à son tour constitué de communes, qui présente de grandes disparités entre elles.
  • On dénombre 5 Départements ou Régions d’Outre-Mer (DROM) : la Guyane, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion et Mayotte.
  • 64 millions d’habitants sont concentrés sur l’espace français métropolitain. Ils sont inégalement répartis.
  • La France devient de plus en plus en urbaine, mais Paris et sa banlieue dominent : on parle de macrocéphalie.
  • Le pays présente le taux de fécondité le plus élevé d’Europe, qui n’est toutefois pas suffisant pour assurer le renouvellement des générations.
  • Comme tous les pays développés, la France est confrontée au vieillissement de sa population, car l’espérance de vie augmente.
  • Les territoires ultramarins connaissent des dynamiques démographiques différentes de la métropole.
  • Le taux de fécondité est plus élevé, mais ils représentent moins de 4 % de la population française totale.

Un territoire français inégalement intégré à la mondialisation

  • En France, seule Paris est une métropole mondiale. Lyon ou Marseille sont des métropoles régionales.
  • La France est la 7e puissance économique mondiale.
  • L’Insee propose de découper le territoire français en « aires urbaines », avec la ville-centre, la banlieue et la couronne périurbaine.
  • Les métropoles concentrent de plus en plus les populations, les emplois et les richesses.
  • Pour faire contre-poids à la capitale, des métropoles d’équilibre se sont développées, comme Bordeaux ou Strasbourg.
  • L’État a aussi créé les métropoles administratives (regroupements de communes).
  • Les espaces plus éloignés des villes-centres font face des inégalités d’accès à l’emploi et aux services.
  • Les populations de banlieues employées dans la ville-centre opèrent chaque jour des migrations pendulaires.
  • Les inégalités socio-spatiales sont également prises en charge par l’Union européenne, à travers des fonds comme le FEDER.
  • L’un des axes de travail du FEDER est le développement rural.