Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Internet : le réseau des réseaux

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

La naissance d’un réseau universel

  • Depuis 1983 Internet s’est imposé comme le mode principal de communication entre les humains à l’échelle mondiale. On estime qu’environ la moitié de la population mondiale dispose d’un accès à Internet.
  • Les premiers réseaux de communication entre ordinateurs sont développés dans les années 1960 et 1970, en Europe et aux États-Unis.
  • Ce sont des réseaux décentralisés : il n’existe pas de centre unique d’émission/réception par lequel transitent toutes les télécommunications.
  • NPL Network est la première démonstration d’un réseau fonctionnant selon le modèle de « commutation par paquets ». Dans un tel réseau, les informations à envoyer sont d’abord découpées en paquets de taille réduite. Chaque ordinateur sur le trajet sert de relais, recevant et émettant les paquets selon un protocole donné.
  • Pour relier ces différents réseaux entre eux en un réseau de réseaux il faudrait qu’ils utilisent le même protocole de communication.
  • Lorsqu’un appareil informatique envoie une donnée XX sur un réseau de communication, il encapsule la donnée selon un protocole PP : il transforme XX en une donnée P(X)P(X) qui sera envoyé sur le réseau.
  • Dans les protocoles par commutation de paquets, les paquets sont constitués : d’un en-tête et du fragment d’information à transmettre.
  • On appelle une pile de protocoles l’ensemble des protocoles successifs utilisés pour transmettre une même donnée.
  • Les américains Bob Khan et Vint Cerf proposent, en 1982, un protocole permettant l’interconnexion de réseaux (internetworking) : le protocole TCP/IP.
  • On définit aujourd’hui Internet comme le réseau de communication utilisant le protocole IP (la plupart du temps, utilisé en conjonction avec TCP).
  • Le 1er janvier 1983, TCP/IP devient le seul protocole officiellement approuvé sur le réseau Arpanet.
  • Cette date peut être considérée comme celle de la naissance d’Internet.

Un succès mondial

  • Internet est aujourd’hui composé de millions de réseaux de natures très différentes, tant au niveau de leur statut juridique (certains appartiennent à des États, d’autres à des entreprises, à des universités, à des associations, à des particuliers…) que de la technologie utilisée et du support physique de cette technologie.
  • La qualité d’une connexion entre deux appareils se mesure avec trois grandeurs :
  • le débit descendant mesure la quantité d’informations que l’on peut recevoir en une seconde ;
  • le débit ascendant mesure la quantité d’informations que l’on peut envoyer en une seconde ;
  • le temps de latence est le temps entre l’envoi d’un message et sa réception.
  • Les performances des technologies servant de support à Internet ont augmenté très rapidement depuis les années 1960.
  • Avec l’amélioration des performances et la massification de l’usage d’Internet, de plus en plus de modes de communication sont absorbés, entièrement ou en partie, par Internet : le télégramme, le télex, la télévision, le courrier postal…
  • Les protocoles TCP/IP sont indépendants du support matériel.
  • Les premiers réseaux utilisaient des lignes téléphoniques et donc transformaient les paquets en signal électrique. Aujourd’hui, les technologies sans fil ou laser utilisent des ondes électromagnétiques ou des signaux lasers.
  • C’est cette indépendance vis-à-vis des supports physiques qui donne à Internet sa flexibilité et son caractère universel.
  • L’IETF et l’ISOC déterminent les protocoles et l’ensemble des standards permettant aux différents appareils du réseau de communiquer, et promeuvent le développement indépendant d’Internet.
  • Leur pouvoir sur le fonctionnement du réseau n’est pas direct : ce n’est que parce que leurs recommandations sont appliquées par les ingénieurs et informaticiens dans le monde entier qu’elles ont un impact.
  • L’un des combats de l’ISOC est la défense de la neutralité du Net. Il s’agit d’un principe technique selon lequel les différents acteurs des réseaux qui composent Internet doivent s’interdire toute discrimination dans la circulation des différents paquets qu’ils relaient sur le réseau.
  • Mettre fin à ce principe fait craindre la naissance d’un Internet à deux vitesses, où, par exemple, les fournisseurs d’accès à Internet pourraient accélérer le débit vers leurs partenaires et ralentir le débit des usages qui ne leur plaisent pas.
  • Depuis juin 2018, la FCC (Federal Communications Commission) a mis fin à la neutralité du Net aux États-Unis.
  • En France, la neutralité du Net est inscrite dans la loi depuis 2016.