Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Introduction aux sciences politiques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Ce cours est en cours de création par nos équipes et il sera prêt pour la rentrée 2019 💪

Introduction :

Quelles sont les différentes politiques publiques mises en place par le gouvernement ? Comment un État est-il dirigé et comment fait-il pour que des individus différents puissent vivre ensemble ? Toutes ces questions intéressent le politiste.

Un politiste est un chercheur spécialisé dans l’étude des sciences politiques. Ces questions font donc référence d’une part au concept de sciences et d’autre part au concept de politique.

D’une manière très large, on définit la science politique comme la discipline qui étudie les phénomènes politiques. Le but de cette discipline scientifique est de comprendre le fonctionnement politique des sociétés. Elle appartient aux sciences sociales.

La science politique emprunte des concepts à d’autres sciences telles que la sociologie, le droit ou l’histoire.

Dans ce cours, nous allons dans un premier temps expliciter le concept de politique, puis nous verrons comment les phénomènes politiques peuvent être analysés de façon scientifique.

La difficulté de cerner le concept de politique

Un terme aux multiples sens

Le terme « politique », qui vient du grec polis, « la cité », est polysémique.

  • La politique désigne la vie politique, l’espace de conquête du pouvoir.
  • Il s’agit dans cette optique d’étudier l’engagement politique, c’est-à-dire la manière dont les individus s’affrontent pour conquérir le pouvoir.
  • Les politiques désignent les actions mises en place par les gouvernements pour atteindre des objectifs.
  • On parlera par exemple de politique économique, de politique sociale, etc.
  • Le politique désigne celui qui gouverne, qui détient le pouvoir, celui qui exerce des responsabilités dans la cité.
  • Ce sont les hommes et femmes politiques : présidents, ministres, sénateurs ou sénatrices, etc.

La science politique va principalement s’intéresser à celui qui détient le pouvoir et à la manière dont il va permettre à la société de fonctionner.

bannière à retenir

À retenir

L’enjeu du politique est la cohésion sociale.

bannière definition

Définition

Cohésion sociale :

Situation d’un groupe fortement solidaire et intégré. Les membres sont unis par les mêmes valeurs et ont des règles de vie communes acceptées par tous.

L’actualité (le mouvement des gilets jaunes) est un très bon exemple d’objet d’étude du politiste.

Ce dernier va chercher à comprendre dans un premier temps les origines du mouvement mais également la manière dont les pouvoirs publics répondent à ce mouvement (lois, débats). Il va ensuite tenter de comprendre les mesures prises par les hommes politiques pour rétablir la cohésion sociale.

Une science aux nombreux domaines d’étude

Comme nous l’avons vu dans la première partie, la science politique s’intéresse aux hommes et femmes qui détiennent le pouvoir et à la manière dont ils permettent à la société de fonctionner.

Pour étudier cette science, le politiste va faire référence à 4 domaines des sciences sociales.

  • La théorie politique

Il s’agit d’une branche de la philosophie qui étudie les questions relatives au pouvoir, à l’État et au gouvernement. Elle étudie, par exemple, l’apparition de l’État dans les sociétés primitives, la mise en place de la séparation des pouvoirs ainsi que la place de l’exécutif et du législatif dans nos sociétés démocratiques.

  • La sociologie politique

Il s’agit ici d’une branche de la sociologie qui va s’intéresser aux acteurs de la vie politique. Elle étudie, par exemple, la manière dont les individus acquièrent des idées politiques (socialisation) ou bien comment se forment les actions collectives.

  • Les politiques publiques

Il s’agit ici de s’intéresser aux actions mises en place par les pouvoirs publics. Elle analyse les différentes étapes de la mise en place d’une politique ainsi que sa capacité à atteindre les objectifs fixés.
On pourrait par exemple s’intéresser à la mise en place de la loi sur la moralisation de la vie publique. Le politiste tentera de montrer comment cette idée de loi est née, comment elle a été présentée aux députés, comment elle a été adoptée et les résultats de la promulgation de cette loi.

  • Les relations internationales

Il s’agit ici de s’intéresser aux organisations internationales mais également aux relations des différents États entre eux.

Les méthodes de la science politique

La science politique est une science et comme la sociologie, elle s’appuie sur une méthodologie.

Pour cela, elle dispose de moyens divers.

  • Étude de terrain
  • C’est un élément fondamental des études en sciences sociales et plus particulièrement en science politique. Il s’agit d’observer un phénomène, de recueillir des témoignages, de collecter des informations diverses sur le sujet traité (journaux, archives, écrits universitaires, etc.).
  • Enquêtes quantitatives et qualitatives
  • Enquête qualitative
  • Il s’agit d’entretiens individuels.
  • Enquête quantitative
  • La politiste conçoit puis administre un questionnaire afin de collecter des données. Il analyse ensuite les données récoltées.
bannière à retenir

À retenir

Le politiste est le chercheur spécialisé en science politique. Il s’appuie sur une méthodologie pour vérifier ses théories.

Conclusion :

Le politiste s’intéresse donc à la science politique et à tous les phénomènes d’ordre politique, qu’il s’agisse de la vie politique, de la conquête du pouvoir ou du maintien de la cohésion sociale.

Il utilise une méthode scientifique rigoureuse pour étudier l’ensemble des phénomènes politiques.