Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L'énergie, une production diverse et une consommation à réduire

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Au quotidien, les humains utilisent différentes sources d’énergie pour combler un grand nombre de leurs besoins. Nous verrons dans ce chapitre que certaines de ces sources sont inépuisables à l’échelle de l’humanité alors que d’autres ne le sont pas. Aussi nous verrons l’importance d’économiser l’énergie afin d’éviter l’épuisement des sources d’énergie et ainsi préserver l’environnement.

Les sources d’énergie

Il faut distinguer l’énergie qui est utilisée de la source d’énergie qui l’alimente.
Par exemple, l’électricité utilisée dans les bâtiments peut provenir de différentes sources d’énergie : de l’énergie nucléaire, de l’énergie éolienne, ou encore de l’énergie hydraulique.

bannière definition

Définition

Source d’énergie :

Une source d’énergie désigne une matière, comme le bois et le pétrole, ou un phénomène naturel, comme le vent et la lumière du Soleil, qui produisent une forme d’énergie.

Ces sources d’énergie peuvent être renouvelables ou non renouvelables.

Les sources d’énergie renouvelables

Le Soleil avec son énergie lumineuse, le vent et l’eau avec leurs énergies de mouvement, sont des énergies renouvelables car elles ne disparaissent pas.

bannière definition

Définition

Énergie renouvelable :

Énergie inépuisable qui dépend des éléments que la nature renouvelle en permanence, elle est donc toujours disponible.

Les énergies renouvelables barrage hydroélectrique panneau solaire éolienne physique chimie 6eme

Mais ces énergies renouvelables ne suffisent pas aux besoins actuels de l’activité humaine, il est encore nécessaire de puiser dans les énergies fossiles.

Les sources d’énergie non renouvelables

Le charbon, le pétrole et le gaz naturel sont des sources d’énergie non renouvelables car elles sont issues de la décomposition de végétaux, qui a demandé des millions d’années. Ce processus est bien trop long pour qu’elles se renouvellent à l’échelle de l’humanité.

bannière definition

Définition

Énergie non renouvelable :

Énergie qui s’épuise au cours du temps et qui ne se renouvelle pas assez vite ou pas du tout pendant une vie humaine.

Les sources d’énergie non renouvelables gaz charbon pétrole physique chimie 6eme

Les sources d’énergies non renouvelables sont donc limitées. Pour préparer la transition, les scientifiques évaluent régulièrement le temps restant avant l’épuisement total des ressources. À ce jour, on estime que nous aurons consommé toutes les ressources de pétrole d’ici 2050 environ.

Pour préserver notre environnement et retarder l’épuisement des sources d’énergie non renouvelables, il est nécessaire d’utiliser davantage les sources d’énergie renouvelables tout en faisant des économies d’énergie.

Les différentes sources d’énergie renouvelable ou non vent soleil eau en mouvement pétrole gaz charbon

La consommation d’énergie

Tous nos gestes quotidiens comme réchauffer son repas, prendre sa trottinette électrique pour se rendre au collège, ou prendre une douche chaude nécessitent une consommation d’énergie.

Les besoins croissants en énergie de l’Homme

Il faut de plus en plus d’énergie pour concevoir, fabriquer et utiliser un objet technique comme un ordinateur, une tablette, un smartphone, des chaussures, une montre et encore bien d’autres.

bannière definition

Définition

Objet technique :

Un objet technique est un objet fabriqué par l’Homme, fait à partir d’objets naturels.

L’énergie consommée tout au long de la vie d’une tablette tactile a été résumée en 4 étapes :

  • la conception :
  • la fabrication ;
  • le transport ;
  • l’utilisation.

L’énergie consommée pour la fabrication d'une tablette tactile

Les économies d’énergie

Pour réduire la consommation de l’énergie, il existe plusieurs possibilités.

On peut par exemple améliorer les performances énergétiques des habitations en agissant sur :

  • l’isolation de la toiture, des portes, des fenêtres et des murs ;
  • la régulation des températures en réduisant la température la nuit ou en l’absence des occupants ;
  • l’orientation du bâtiment en plaçant les pièces de vie au sud par exemple.

Au quotidien, on peut réduire notre consommation d’électricité facilement. Pour cela il suffit d’éteindre les lumières et de privilégier l’éclairage naturel, de ne pas laisser les appareils électriques en veille, de baisser le chauffage en l’absence des occupants et de choisir des équipements électriques économes comme des lampes à DEL au lieu de lampes à incandescence.

Changer nos habitudes de déplacement en utilisant les transports en commun fait aussi partie des solutions pour réduire notre consommation d’énergie. Par exemple pour la même distance parcourue, un voyageur en bus consommera trois fois moins d’énergie qu’un voyageur seul en voiture, on parle alors d’empreinte carbone réduite.

Enfin, on peut privilégier les énergies renouvelables en choisissant un mode de chauffage plus économe comme un poêle à bois ou l’énergie solaire thermique, ou en fabriquant de l’électricité propre avec les panneaux photovoltaïques ou les éoliennes.

Au-delà de construire des bâtiments passifs, qui ne consomment pas d’énergie, on essaie maintenant de privilégier les bâtiments à énergie positive, qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Conclusion :

La fabrication et l’utilisation des objets, l’habitat et le transport représentent la majorité des dépenses énergétiques. Pour réduire cette consommation il faut l’optimiser ou utiliser davantage d’énergies renouvelables car les énergies fossiles comme le charbon, le gaz naturel et le pétrole s’épuisent.