Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L’érosion, phénomène naturel et inexorable

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les processus d’érosion

  • Tous les sols sont naturellement soumis à l’érosion.
  • La cause peut être l’eau, le vent ou encore le travail du sol : sous l’impact de ces éléments, le sol se détache, se déplace et se dépose.
  • L’érosion des sols entraîne la dispersion des sédiments.
  • Les sols ont un comportement différent en termes de vulnérabilité à l’érosion, c’est l’érodabilité.
  • La texture du sol joue un rôle dans sa stabilité structurale.
  • Plusieurs processus participent à l’érosion des sols :
  • le détachement ;
  • le transport ;
  • le dépôt.
  • La gravité est centrale dans le processus d’érosion : elle agit sur l’eau, sur les masses atmosphériques, sur les masses de glace et sur les solides.

Les facteurs d’érosion

  • La végétation protège la surface du sol : la densité du couvert végétal et le type de végétation ont donc un impact sur l’érosion.
  • C’est pourquoi la destruction de la végétation peut entraîner une érosion accélérée.
  • L’intensité, le débit et la répartition saisonnière de la pluie influent sur l’érosion des sols.
  • Le vent de par son transport des sédiments, est un autre facteur d'érosion : il a davantage d’impact dans les régions sèches où la végétation est quasi-absente.
  • Il faut également prendre en compte la topographie, c’est-à-dire l’inclinaison et la longueur de la pente.
  • Le mode d’exploitation par l’Homme (défrichements, pacages, coupes, incendies, végétation artificielle, vastes surfaces livrées aux troupeaux) crée une érosion anthropogène.

Les différents types d’érosion

  • Il existe quatre formes d’érosion hydrique :
  • l’érosion en nappe ;
  • l’érosion en rigoles ;
  • l’érosion par ravinement ;
  • l’érosion des berges.
  • Il existe trois formes d’érosion éolienne :
  • la suspension ;
  • la saltation ;
  • le roulement.
  • En plus des érosions mécaniques, il existe des érosions chimiques dues à la décomposition des roches. Ce phénomène de dissolution des roches donne des karsts.

Les effets de l’érosion

  • L’appauvrissement des ressources en terres constitue un nouveau défi pour nourrir une population grandissante.
  • La plus grande menace est la perte de qualité des sols, suivie de la perte de biodiversité et de l'appauvrissement des ressources en eau.
  • Certaines zones sont impactées par des pratiques d’exploitation qui entraînent l’érosion hydrique et éolienne, la perte de matière organique, des tassements de la couche cultivable, la perte de nutriments voire même la pollution des sols.
  • La transformation à l’origine du Mont Aiguille est le résultat d’une érosion lente, cependant certains paysages sont affectés beaucoup plus rapidement par l’érosion. C’est le cas notamment sur la côte, où certaines habitations qui ont été construites alors que la côte était à distance raisonnable se retrouvent menacées par l’érosion des falaises ou des dunes causée par les vagues.