Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
La chimie de la perception

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Définitions à retenir : champ visuel, neurone, synapse, neurotransmetteur, molécule hallucinogène, perception visuelle.

Les voies visuelles

  • Les voies visuelles sont des voies nerveuses qui permettent de relier la rétine au cortex cérébral.
  • Le cerveau est divisé verticalement en deux hémisphères : l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche.
  • On distingue également quatre lobes différents :
  • le lobe frontal ;
  • le lobe pariétal ;
  • le lobe temporal ;
  • et le lobe occipital.

Schéma du cerveau humain Schéma du cerveau humain

  • Le cerveau est composé de deux parties distinctes : une substance grise appelée cortex cérébral, et une substance blanche constituée de fibres nerveuses qui relient les différentes parties du cerveau.
  • Pour savoir quelle partie du cerveau est impliquée dans le traitement des informations visuelles, on utilise la technique de tomographie par émission de positons appelée TEP.
  • Le message nerveux part de la rétine via des neurones ganglionnaires qui passent dans le nerf optique. Au niveau du chiasma optique, les nerfs optiques se croisent. Il y a alors un croisement des neurones ganglionnaires qui poursuivent leur chemin à travers le cerveau.
  • Les neurones ganglionnaires en relation avec le champ visuel temporal droit et le champ visuel nasal gauche vont passer dans la partie droite du cerveau.
  • Les neurones ganglionnaires en relation avec le champ visuel temporal gauche et le champ visuel nasal droit vont passer dans la partie gauche du cerveau.
  • Ce sont les fibres issues de la rétine nasale qui s'inversent au niveau du chiasma optique.Les neurones ganglionnaires entrent en relation avec d’autres neurones qui sont, eux, en relation avec le cortex occipital au niveau d’une zone appelée le corps genouillé latéral. Le message visuel continue son chemin jusqu’à parvenir au lobe occipital responsable de la perception du champ visuel.

La transmission synaptique

  • Le chemin du message visuel suit un réseau de neurones qui communiquent entre eux par les synapses. Le message électrique est transformé en message chimique afin de passer d’un neurone à l’autre.
  • Certaines drogues constituées de substances hallucinogènes leurrent les synapses et font passer un message qui n’existe pas.

La plasticité cérébrale

  • Pour intégrer le message visuel, le cerveau fait appel à différentes aires cérébrales qui communiquent entre elles. On parle de perception visuelle.
  • La façon dont les aires cérébrales vont coopérer dépend de chaque personne et de son vécu.
  • Avec le vécu de chaque personne, l'organisation peut changer, le cerveau peut être remodelé. Une même phrase peut ne pas avoir la même signification pour une même personne à différents moments de sa vie. On appelle ce phénomène la plasticité cérébrale.