Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La disparition des reliefs

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Définitions à retenir : isostasie, orogénèse, érosion, lithosphère continentale, subsidence

L’évolution des caractéristiques d’une chaîne de montagne

  • Les chaînes de montagnes récentes sont caractérisées par des reliefs importants et une racine crustale à l’aplomb des reliefs.
  • Les chaînes de montagnes anciennes présentent des reliefs aplanis, l’absence de racine crustale et une forte proportion de roches formées en profondeur qui se retrouvent en surface.

Altération et érosion des reliefs

  • Les montagnes sont soumises aux phénomènes d’érosion.
  • Les reliefs sont soumis à l’érosion et à des processus tectoniques qui tendent à réajuster l’équilibre isostatique rompu.
  • Les produits issus de l’érosion des montagnes sont des débris solides, appelés sédiments, et des ions dissous. Ils sont transportés par le réseau hydrographique et déposés dans les bassins sédimentaires continentaux ou océaniques.
  • Ils vont alors s’accumuler dans ces bassins et former des roches sédimentaires détritiques (l’argile, le limon et le sable sont des exemples de roches sédimentaires détritiques).

Processus tectoniques qui participent à la disparition des reliefs

  • Pour la croûte continentale, la plupart des matériaux sont recyclés superficiellement par les phénomènes de diagénèse et de métamorphisme. Une faible proportion de ces matériaux est recyclée dans le manteau.
  • Pour la croûte océanique, la quasi-totalité des matériaux sont recyclés dans le manteau car la plaque plonge dans l’asthénosphère lors de la subduction.
  • Lors de la diagénèse, les sédiments sont transformés en roches sédimentaires par un ensemble de processus biochimiques et physiques.