Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La régulation physiologique de l'appareil reproducteur féminin

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Le fonctionnement cyclique de l’appareil génital de la femme

  • Chez la femme, l’appareil génital doit non seulement produire des gamètes mais également accueillir l’embryon lors de la fécondation. La production de gamètes est assurée par les ovaires alors que l’accueil de l’embryon est assuré par l’utérus.
  • On peut donc différencier deux cycles chez la femme : le cycle ovarien et le cycle utérin.
  • Le cycle ovarien est divisé en deux phases. Du 1er au 14e jour du cycle, c’est la phase folliculaire. Du 14e jour au dernier jour du cycle c’est la phase lutéale. Lors de la phase folliculaire, les follicules grossissent et les cavités fusionnent pour n’en former plus qu’une. Au 6e jour du cycle, seul un follicule dans l’un des deux ovaires continue son développement, les autres dégénèrent.
  • Si l’ovule n’est pas fécondé, le corps jaune va dégénérer au bout de 14 jours, à la fin du cycle. Par contre, s’il y a fécondation et que l’embryon est implanté dans la muqueuse utérine, le corps jaune persiste jusqu’à la naissance et aucun cycle ne recommence jusque-là.
  • Le cycle utérin se déroule aussi en deux phases. Jusqu’au 14e jour qui correspond à l’ovulation, la muqueuse utérine va s’épaissir et être envahie de nombreux vaisseaux sanguins et de glandes tubulaires. C’est la phase de prolifération. Après l’ovulation, la muqueuse continue à se développer et les glandes commencent à sécréter un mucus riche en sucres. C’est la phase sécrétoire. Si à la fin du cycle aucun embryon ne vient s’implanter dans l’endomètre, il va y avoir rupture des vaisseaux sanguins et élimination de la muqueuse par les menstruations.

La synchronisation des cycles ovariens et utérins

  • Chez la femme, le cycle ovarien et le cycle utérin sont synchronisés.
  • Les ovaires sont responsables du développement de la muqueuse utérine. Elles ont un rôle endocrinien et produisent des hormones qui circulent dans le sang.
  • L’évolution cyclique du follicule assure donc une production cyclique d’hormones qui agissent sur le développement cyclique de la muqueuse utérine.

Le contrôle hypothalamo-hypophysaire chez la femme

  • La FSH stimule la maturation du follicule et la synthèse d’œstrogène. Le taux de cette hormone dans le sang va augmenter jusqu’au pic d’œstrogène. La FSH est abondante pendant la phase folliculaire.
  • La LH va déclencher l’ovulation, il y a donc un fort pic fort de concentration de cette hormone dans le sang au 14e jour du cycle. Elle permet la transformation du follicule en corps jaune et le maintien du corps jaune jusqu’à la fin du cycle. La LH permet aussi de stimuler la synthèse de progestérone par le corps jaune.