Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La socialisation et la construction d'une identité sociale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Ce cours est en cours de création par nos équipes et il sera prêt pour la rentrée 2019 💪

L’importance des instances de socialisation durant la socialisation primaire

  • Durant la socialisation primaire, nous intégrons les premiers repères de notre identité sociale.
  • Les identités sociales peuvent être multiples. Elles déterminent nos rôles sociaux.
  • La construction d’une identité sociale s’opère par le contact avec les socialisateurs. L’enfant est ainsi en interaction avec une diversité d’instances de socialisation (famille, école, etc.).
  • Grâce à la famille l’individu intériorise les premières règles du jeu social. La famille est le premier référent de l’enfant. En tant que socialisateur, elle forme l’individu en fixant un cadre à respecter.
  • Les socialisés sont aussi des socialisateurs : l’enfant imite ses parents et les parents s’adaptent à leur nouveau rôle.
  • La famille transmet aussi des opinions, des croyances.
  • La famille fixe un cadre essentiel : les normes et les valeurs inculquées durant l’enfance ont des effets à l’âge adulte. Elles influenceront nos opinions, nos pratiques ou encore nos goûts.
  • On parle de reproduction sociale.
  • À l’école, l’enfant entre en relation avec de nouveaux socialisateurs (enseignants et agents de vie scolaire), il développe sa personnalité et enrichit son identité sociale.
  • L’école permet de développer la personnalité des individus grâce à trois grands types d’apprentissage :
  • l’école est un lieu d’apprentissage des savoirs scolaires ;
  • à cela s’ajoutent les savoirs extrascolaires (savoir-être) ;
  • enfin, l’école permet l’acquisition de savoirs en marge ou en opposition (socialisation culturelle par les pairs, socialisation sentimentale).
  • Les actions des instances de socialisation sont très souvent complémentaires. Mais elles peuvent également entrer en contradiction.

La construction de l’identité sociale à l’âge adulte

  • La socialisation secondaire est le moment où l’individu devient davantage acteur de sa socialisation et acquiert une autonomie dans le monde social.
  • L’insertion professionnelle est une étape importante du processus de socialisation.
  • Les organisations productives telles que les entreprises sont des lieux de socialisation secondaire.
  • L’individu joue différents rôles en fonction de la sphère dans laquelle il se situe (famille, travail, etc.) et il adapte chaque rôle en fonction de son statut. Notre identité sociale est donc « plurielle ».
  • À l’âge adulte, la socialisation devient anticipatrice : l’individu doit apprendre les normes et les valeurs du groupe auquel il souhaite appartenir (le groupe de référence).
  • À l’âge adulte, Il y a également la socialisation conjugale : il s’agit de l’intégration des règles de la vie en couple.
  • Les conjoints définissent les règles de vie et les valeurs qu’ils souhaitent partager au quotidien.
  • Le mariage est un autre exemple de phase de socialisation conjugale. Et à l’inverse, un divorce (ou une séparation) implique inévitablement une désocialisation pour les conjoints.