Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La tectonique des plaques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les plaques tectoniques ou lithosphériques

L’asthénosphère est la couche du manteau terrestre située entre 100 et 300 km de profondeur qui est par endroits partiellement fondue et peu résistante.

La lithosphère est l’enveloppe superficielle du globe terrestre comprenant la croûte et une partie du manteau supérieur.

  • Bien que la lithosphère soit constituée de roche solide, cette couche n’est pas figée, elle évolue dans le temps.
  • La lithosphère peut être comparée à un immense puzzle de douze plaques rigides, appelées plaques tectoniques.
  • Il existe des plaques continentales et des plaques océaniques. La croûte constituant les plaques océaniques est plus fine que celle qui constitue les plaques continentales.

Les mouvements des plaques tectoniques

Les plaques tectoniques se déplacent les unes par rapport aux autres. Leur mouvement est lent, de l’ordre de quelques centimètres par an.

Alfred Wegener a été le premier à proposer la thèse du déplacement des continents à la surface de la Terre.

L'asthénosphère se déplace de façon extrêmement lente, et entraîne avec elle les plaques lithosphériques qui reposent sur elle.

Les plaques tectoniques peuvent bouger de quatre manières différentes :

  • La subduction : une plaque océanique se confronte à une plaque continentale. La plaque océanique glisse sous la plaque continentale, ce phénomène créé une ouverture appelée une fosse océanique et induit un plissement de cette dernière et la création de montagnes.
  • La collision : deux plaques continentales se confrontent.
  • La collision et la subduction se produisent lorsque les plaques se rapprochent. On parle également dans ces deux cas de convergence des plaques.
  • La divergence des plaques : deux plaques s'éloignent l'une de l'autre. En général, on rencontre ce phénomène à la limite de deux plaques océaniques. En continuant de s'écarter, les plaques permettent en permanence la remontée puis le durcissement de magma le long d’une dorsale océanique. Ce phénomène permet l’expansion des fonds océaniques.
  • Le coulissage des plaques les unes contre les autres.