Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Le PIB : une mesure des richesses d'un pays

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La mesure des richesses à l’intérieur d’un territoire

  • Le produit intérieur brut (PIB) est une mesure la valeur de la production réalisée dans un pays pendant une année. Le PIB correspond à la somme des valeurs ajoutées des organisations productives du pays.
  • Le PIB prend en compte toutes les valeurs ajoutées des unités de production résidentes sur le territoire nationale sans distinction de nationalité. Par contre, le PIB n’inclut pas la valeur ajoutée créée à l’étranger par des entreprises nationales.
  • Le PIB marchand s’obtient en additionnant toutes les valeurs ajoutées entre elles.
  • Par convention, la valeur ajoutée des producteurs non marchands est mesurée par l’ensemble des coûts de production.
  • L’État finances les dépenses publiques grâce à la fiscalité (l’impôt).
  • Les dépenses publiques une composante importante de notre PIB. Elles incluent la rémunération des agents publics (les fonctionnaires), la consommation intermédiaire des administrations, les intérêts, les prestations sociales et la formation brute de capital fixe (FBCF).

PIB marchand non marchand

  • Le PIB est le principal agrégat macroéconomique. C’est une mesure de l’activité économique dont la valeur peut être obtenue par trois approches différentes :
  • l’approche par la production :

PIB =somme des valeurs ajoutées + impôts - subventions à la production

  • l’approche par les revenus :

PIB =somme des revenus primaires (salaires, profits, revenus mixtes) + impôts - subventions à la production

  • l’approche par la demande :

PIB = consommation finale des ménages + investissements (formation brute de capital fixe) + (exportations - importations)

PIB production revenus demande

Le PIB, un instrument important mais contesté

  • Le PIB d’un territoire augmente avec les pollutions, les embouteillages ou encore les marées noires puisque tous ces événements génèrent de l’activité économique.
  • Au contraire, le PIB ne prend pas en compte de nombreuses activités :
  • le travail domestique ;
  • les activités de bénévolat ;
  • les activités d’autoproduction (l’agriculture familiale notamment) ;
  • l’économie souterraine : la production de nombreux biens et services s’effectue en dehors du cadre légal.
  • Le PIB ne mesure pas les richesses marchandes et non marchandes de la même façon. On peut considérer que l’évaluation des richesses non marchandes au coût de production sous-estime leur apport réel pour une société.