Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Le Sahara : ressources et conflits

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

Nous allons nous intéresser ici à une région de l’Afrique qui a suscité de nombreux mythes : le Sahara. Le Sahara est un territoire d’une superficie de plus de 8,5 millions km2, qui couvre plusieurs pays africains.

Depuis plusieurs années, cette région du monde fait souvent la une des médias. Nous verrons que ses ressources naturelles sont convoitées, puis que ses richesses et sa position stratégique en font un lieu de conflits multiples. Lieu de passage de l’immigration africaine, ce territoire est devenu extrêmement complexe dans sa géopolitique et tous les trafics illicites y fleurissent. Enfin, nous verrons que c’est une région ou le terrorisme s’est installé.

Particularités et ressources naturelles

Qui dit Sahara dit manque de précipitations. En effet, il y pleut cinq fois moins que dans les régions françaises les plus arides. Les températures sont extrêmes et varient fortement, dépassant les 40 degrés dans la journée, elles sont négatives la nuit.

Image satellite du Sahara Image satellite du Sahara - CC0 Creative Commons

Milieu hostile aux activités humaines, le Sahara a pourtant longtemps été traversé par les caravanes de marchands.

  • Ce phénomène a décliné avec le commerce maritime et la colonisation.

On peut voir sur cette carte les particularités du climat saharien.

carte du climat saharien Carte du climat saharien

Le Sahara abrite d’immenses réserves de ressources naturelles :

  • des hydrocarbures dans les déserts algérien, libyen et tunisien ;
  • des minerais (minerai de fer, potasse, phosphate, uranium) ;
  • le Sahara est aussi un sous-sol aquifère, c’est-à-dire que d’immenses réserves d’eau souterraines y sont présentes et permettent de faire de l’agriculture dans le désert et de desservir en eau potable les centres urbains.

Exploitations agricoles dans le Sahara Exploitations agricoles dans le Sahara - ©futureatlas.com - CC-BY-2.0

Les réserves hydrauliques souterraines permettent de faire de l’agriculture en plein désert.

Le Sahara est aussi un espace touristique pour un tourisme « d’aventure ».

Le Sahara, un enjeu international et une terre de conflits

Les anciens colonisateurs comme la France et le Royaume-Uni, mais aussi les États-Unis et la Chine sont présents dans le Sahara à travers leurs transnationales pétrolières ou minières.

bannière à retenir

À retenir

Les ressources sont un véritable enjeu international mais aussi continental : beaucoup de pays africains sont en compétition pour exploiter ces richesses.

L’enjeu est aussi tribal, ethnique et terroriste. De nombreux groupes revendiquent ces richesses. Corruption et diplomatie secrète sont de mise pour avoir une chance de les exploiter. Interventions militaires françaises ou occidentales sont d’ailleurs assez fréquentes pour assurer la sécurité des exploitations.

Le Sahara est donc une zone de conflits, en particulier frontaliers, avec par exemple l’affrontement entre le Maroc et la République sahraouie pour le contrôle du Sahara occidental. Ce conflit, qui dure depuis l’indépendance du Maroc, est peu médiatisé mais bien concret.

  • L’enjeu principal est le contrôle du phosphate mais pas seulement : les Sahraouis revendiquent aussi leur identité face à la monarchie marocaine et réclament l’indépendance.

Près de 2 millions de Touaregs vivent au Sahara. Peuple nomade, les frontières des pays ne constituent pas pour eux des limites infranchissables. Tous les pays concernés par ce qu’ils qualifient de « problème Touareg » ont mené une politique de sédentarisation de ce peuple.

Plus à l’Est, le Soudan s’est scindé en deux pays bien distincts en 2011. Le Soudan Sud a hérité des plus grands gisements de pétrole du pays mais les infrastructures pour les exploiter se trouvent au Nord. Les guerres à répétition mettent ces deux pays dans une situation très problématique.

  • Une nouvelle fois, les conflits tournent autour du contrôle des richesses naturelles tant convoitées.

Pendant ce temps, la guerre civile de la région du Darfour au Soudan se poursuit et fait des milliers de victimes, déplaçant les populations en masse.

Les différents flux

Le Sahara est devenu le territoire majeur de l’Afrique pour les trafics illicites. Des drogues venues d’Amérique latine, mais aussi produites en Afrique, transitent par le Sahara pour rejoindre l’Europe.

C’est aussi une plaque tournante du trafic d’arme mondial. On y pratique aussi les trafics de cigarettes, d’essence et de voitures volées venues d’Europe.

L’immigration aussi est devenue, en partie, un trafic car le Sahara est un point de passage vers l’Europe pour les migrants.

  • Des flux humains venus d’Afrique subsaharienne transitent par le Sahara pour rejoindre l’Europe via l’Afrique du Nord.

Ces flux migratoires passent par des mafias qui exploitent la misère humaine et font payer très cher passages, acheminements et « protection » des migrants.

  • De nombreux candidats à l’immigration sont victimes de ces trafiquants qui, après avoir été payés, les laissent en plein milieu du désert où ils sont condamnés à une mort certaine.

Pourquoi le Sahara est-il une plaque tournante de tous ces trafics ?

C’est lié à :

  • son immensité,
  • son milieu hostile et parfois montagneux,
  • la faiblesse des structures étatiques qui n’ont pas les moyens de contrôler les frontières,
  • la corruption généralisée.

Le terrorisme islamiste

Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) s’est positionné au Sahara à la faveur du conflit libyen. De nombreux groupes terroristes islamistes ont vu le jour dans cette partie de l’Afrique et tentent de déstabiliser la région. De nombreux attentats sur des complexes pétroliers, comme celui d’In Amenas en Algérie, sont perpétrés pour toucher les États au cœur de leur économie : les hydrocarbures et les matières premières.

  • La région est devenue très dangereuse, les enlèvements s’y multiplient et les otages occidentaux sont maintenant des monnaies d’échanges.

sahara ressources conflits

Conclusion :

Le Sahara illustre en partie les atouts et les faiblesses du continent africain. C’est une zone qui s’est internationalisée, mondialisée pour des raisons économiques et politiques. Ses immenses ressources d’hydrocarbures, d’uranium, d’eau ou de minerais en font le centre de conflits. Ses vastes étendues arides et montagneuses abritent toutes sortes de trafics et d’activités terroristes.