Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Le système nerveux et la sexualité

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Implication du cerveau dans le plaisir

  • La sensation de plaisir est générée par le cerveau.
  • La stimulation visuelle provoque une réponse cérébrale : certains neurones réagissent en ayant une activité électrique.
  • On appelle « voie du plaisir » le trajet qui part de la stimulation visuelle de l’œil et qui aboutit à la sensation de plaisir sur le cerveau.
  • La dopamine est une molécule associée au plaisir.
  • Les terminaisons nerveuses, déclenchant une excitation, peuvent se trouver à de nombreux endroits du corps, qui varient selon les individus et peuvent évoluer dans la vie d’un même individu. Les zones qui en contiennent beaucoup sont nommées zones érogènes.
  • Le clitoris est l’organe du plaisir par excellence car il n’a pas d’autre fonction connue. Il est constitué d’environ 8 000 terminaisons nerveuses.
  • Le plaisir sexuel est donc un processus très élaboré chez les humains. Il a un rôle primordial, car il stimule la reproduction et de ce fait permet la pérennité de l'espèce.

Sexe biologique, identité de genre et orientation sexuelle ou affective

  • Le sexe d'une personne se réfère au sexe biologique (il existe cependant des variations), en fonction de critères génotypiques et phénotypiques (les caractères sexuels).
  • Le sexe biologique et/ou attribué à la naissance et l’identité de genre sont deux choses différentes. Le genre est une identité sociale liée aux rôles attribués à chaque sexe dans la société.
  • Dans une majorité des cas, l’identité de genre correspond au sexe : on dit alors que cette personne est cisgenre ;
  • Cependant, ce n’est pas toujours le cas : on parle alors d’une personne transgenre.
  • L’orientation sexuelle est donc liée à l’attirance sexuelle. Cette attirance peut se manifester pour un genre ou sexe  :
  • différent du nôtre (hétérosexualité) ;
  • identique (homosexualité) ;
  • plusieurs genres (bisexualité ou pansexualité) ;
  • ou ne pas se manifester (asexualité).
  • L’orientation sexuelle et affective sont souvent en adéquation, mais ce n’est pas toujours le cas.
  • Il existe donc une grande diversité d'identité de genre et d'orientations sexuelles ou affectives chez les humains. Chacun doit pouvoir les vivre sans subir de discriminations ni de violences.