Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les énergies renouvelables, d'autres formes d'énergies solaires

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Eau et vent, deux sources d’énergie

  • Le Soleil, qui est à l’origine des combustibles fossiles, est également le moteur des énergies renouvelables comme l’énergie éolienne ou l’énergie hydraulique.
  • Le vent a toujours été une source d’énergie, notamment à l’aide des moulins à vent et aujourd’hui des éoliennes.
  • Une éolienne est constituée d’un mât, qui peut mesurer entre 50 et 100 mètres de haut. Au sommet se trouve une nacelle de laquelle partent les pales qui forment l’hélice. Les pales sont généralement au nombre de trois. Elles représentent ce que l’on appelle un rotor, c’est-à-dire un élément qui tourne. Le vent fait tourner les pales à raison de 10 à 25 tours par minutes : c’est l’énergie cinétique. Il permet la production d’une énergie mécanique par rotation. Pour transformer cette énergie mécanique en énergie électrique, la nacelle dispose d’une génératrice.
  • L’énergie générée à partir de l’eau est appelée énergie hydraulique. On utilise aujourd’hui des aqueducs et différents systèmes de production d’hydroélectricité comme les centrales hydroélectriques et les usines marémotrices. La puissance de la centrale dépend du débit de l’eau et de la hauteur de la chute d’eau. En France il existe de nombreuses centrales hydroélectriques situées en zones montagneuses riches en cours d’eau et dont le relief naturel permet une hauteur de chute importante de l’eau.

Le cycle de l’eau et les vents

  • Le cycle de l’eau correspond aux flux qui existent entre les grands réservoirs d’eau sur Terre. L’eau peut être sous forme gazeuse, liquide ou solide.
  • L’eau liquide est transformée en vapeur d’eau par évaporation, rendue possible grâce à l’énergie solaire. L’eau se retrouve alors sous forme de vapeur dans l’atmosphère. Ce phénomène se passe surtout au-dessus des océans.
  • Une fois sous forme de vapeur, l’eau circule dans l’atmosphère avec le vent, puis elle condense et retourne sur terre sous forme liquide par les précipitations.
  • Elle va alors ruisseler, s’écouler, s’infiltrer pour rejoindre les océans.
  • L’air se déplace donc du haut vers le bas en fonction de sa température, mais également de manière horizontale. Ces mouvements correspondent aux vents.
  • Une zone où la pression atmosphérique est haute est appelée anticyclone et une zone où la pression atmosphérique est basse est appelée dépression.
  • Aujourd’hui, les énergies renouvelables ne représentent que 12 % de la production totale d’énergie. Il est primordial de préférer ce type d’énergie à l’utilisation d’énergies fossiles, dont le stock diminue en raison d’une consommation croissante.