Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Les homophones grammaticaux

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

bannière definition

Définition

Homophones :

Les homophones sont des mots qui se prononcent de la même manière mais qui ont un sens différent.

« Quel », « quels », « quelle », « quelles », « qu’elle » ou « qu’elles »

bannière à retenir

À retenir

Les mots « quel », « quelle », « quels » et « quelles » sont des déterminants interrogatifs ou exclamatifs.

Ils s’accordent en genre et en nombre avec le nom devant lequel ils sont placés.

bannière exemple

Exemple

  • Quel temps magnifiques ! (masculin singulier)
  • Quelle puissante forteresse ! (féminin singulier)
  • Quels livres choisirons-nous ? (masculin pluriel)
  • Quelles couleurs splendides ! (féminin pluriel)

« Quel », « quelle », « quels » et « quelles » peuvent être suivis du verbe « être » dans une phrase interrogative. Ils s’accordent avec les noms auxquels ils se rapportent.

bannière exemple

Exemple

Quel est ton choix ?

  • « Quel » s’accorde au masculin singulier avec le nom « choix ».
bannière à retenir

À retenir

Les mots « qu’elle » ou « qu’elles » sont en réalité formés de deux mots :

  • le mot « qu’ » (que) qui est une conjonction ou un pronom relatif ;
  • et le pronom personnel « elle » ou elles ».
  • « que » + « elle » = « qu’elle »
bannière exemple

Exemple

  • Je sais qu’elle arrive ce soir. (Je sais que elle arrive ce soir.)
  • Je pense qu’elles sauteront en parachute ! (Je pense que elles sauteront en parachute !)
bannière astuce

Astuce

Pour vérifier que l’on doit écrire « qu’elle » ou « qu’elles », et non pas les déterminants « quel », « quelle », « quels » ou « quelles », on peut transformer la phrase au masculin et vérifier qu’elle conserve un sens.

  • Il faut qu’elle fasse des excuses. \rightarrow Il faut qu’il fasse des excuses.

« Ce » ou « se »

bannière à retenir

À retenir

Le mot « ce » peut être un déterminant démonstratif : il se trouve alors devant un nom que l’on désigne.
Le mot « ce » peut aussi être un pronom démonstratif : il se place alors devant un verbe et on peut le remplacer par « ceci » ou « cela ».

bannière exemple

Exemple

  • Ce cheval m’a mordu. (déterminant démonstratif devant un nom)
  • Ce n’est pas grave ! \rightarrow Cela n’est pas grave ! (pronom démonstratif devant un verbe)
bannière à retenir

À retenir

Le mot « se » est un pronom personnel que l’on utilise devant un verbe pronominal comme « se lever », « se plaindre », « se réveiller »…

bannière exemple

Exemple

Jenna se rappelle des vacances de l’année dernière.

« C’est » ou « s’est »

bannière attention

Attention

Le pronom démonstratif « ce » devient « c’ » devant un « e ».

  • C’est bien fait !
bannière à retenir

À retenir

Le mot « c’est » est donc composé du pronom démonstratif « c’ » et du verbe « être » au présent de l’indicatif à la 3e personne du singulier.

bannière attention

Attention

Le pronom personnel « se » s’écrit « s’ » devant les voyelles.

  • Cette peinture s’utilise sans eau.
bannière à retenir

À retenir

Le mot « s’est » est donc composé du pronom personnel « s’ » et du verbe « être » au présent de l’indicatif à la 3e personne du singulier.

On peut changer la personne de conjugaison (me, te, nous)

bannière exemple

Exemple

Il s’est occupé des valises.

  • Je me suis occupé des valises.
  • Tu t’es occupé des valises.
  • Nous nous sommes occupés des valises.

« C’était » ou « s’était »

Il s’agit de la même règle que pour distinguer les mots « c’est » et « s’est ».
Seul le temps change.

bannière à retenir

À retenir

Le mot « c’était » est composé du pronom démonstratif « c’ » et du verbe « être » à l’imparfait à la 3e personne du singulier.

bannière exemple

Exemple

C’était l’année dernière. \rightarrow Cela était l’année dernière.

bannière à retenir

À retenir

Le mot « s’était » est composé du pronom personnel « s’ » et du verbe « être » à l’imparfait à la 3e personne du singulier.

bannière exemple

Exemple

Il s’était trompé. \rightarrow Je m’étais trompé.

« Ces » ou « ses »

bannière à retenir

À retenir

Le mot « ces » est un déterminant démonstratif. Il se place devant un nom avec lequel il s’accorde.

Il précise que l’on parle de quelqu’un ou de quelque chose que l’on désigne, que l’on connaît.
Il peut être remplacé par « ce », « cet » ou « cette ».

bannière exemple

Exemple

  • ces animaux (que l’on connaît) \rightarrow cet animal
  • ces fleurs (dont on parle) \rightarrow cette fleur
bannière à retenir

À retenir

Le mot « ses » est un déterminant possessif. Il se place devant un nom avec lequel il s’accorde.

Il précise que ce sont les siens ou les siennes.
Il peut être remplacé par « sa » ou « son ».

bannière exemple

Exemple

  • ses frères (les siens) \rightarrow son frère
  • ses chaussures (les siennes) \rightarrow sa chaussure

« Leur » ou « leurs »

bannière à retenir

À retenir

Le mot « leur » est un pronom personnel. Il se place avant le verbe et est invariable.

Il est mis à la place de « à plusieurs personnes », « à eux ».

bannière exemple

Exemple

La professeure leur a distribué des cahiers. \rightarrow La professeure a distribué des cahiers à eux.

Pour vérifier si « leur » est un pronom personnel, on peut le remplacer par « lui ».
Si la phrase garde son sens, il s’agit du pronom personnel « leur » qui est invariable.

bannière exemple

Exemple

La professeure leur a distribué des cahiers. \rightarrow La professeure lui a distribué des cahiers.

bannière à retenir

À retenir

Le mot « leur » peut aussi être un adjectif possessif. Dans ce cas, il se place devant un nom et s’accorde au pluriel.

bannière exemple

Exemple

  • Les enfants parlent à leur père. (Les enfants n’ont chacun qu’un seul père)
  • J’ai construit un abris pour les poules et leurs poussins. (Les poules ont plusieurs poussins).