Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les langues en Écosse

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/1
0 / 5
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

Tout au long de son histoire, l’Écosse a été envahie par de nombreux peuples différents.
De ces diverses invasions en résulte aujourd’hui une diversité linguistique et culturelle. Nous allons découvrir dans ce cours que plusieurs langues sont utilisées aujourd’hui en Écosse.

Welcome to Scotland!

ou en gaélique écossais :

Fàilte gu Alba!

Les langues officielles : l’anglais et le gaélique écossais

On appelle une langue officielle une langue qui a un statut officiel reconnu par l’État, c’est-à-dire que c’est la langue qui va être utilisée dans l’administration du pays.
En France par exemple, la langue officielle est le français : même si on parle d’autres langues dans tout le pays (des langues issues de l’immigration ou des langues régionales, comme le breton par exemple), seul le français est reconnu officiellement par le gouvernement.

bannière à retenir

À retenir

En Écosse, il y a deux langues officielles : l’anglais et le gaélique écossais.
Ce sont deux langues très différentes, qui ne se ressemblent pas beaucoup, mais qui sont reconnues à égalité par le gouvernement écossais.

gaélique écossais panneau routier Panneaux de signalisation en gaélique écossais (jaune) et en anglais (blanc), ©edward mcmaihin/CC BY-SA 2.0

Toutefois, l’anglais est majoritairement utilisé dans tout le pays : pour 98 % des Écossais, la langue anglaise est leur langue maternelle.
L’anglais parlé en Écosse est un petit peu différent de l’anglais parlé en Angleterre : par exemple, l’accent change légèrement (en Écosse, on roule beaucoup les « r ») et quelques mots de vocabulaire sont spécifiques à l’anglais écossais !

bannière exemple

Exemple

Par exemple, le mot « enfant » se dit “child” en anglais, mais “bairn” en anglais écossais ! Et le mot “wee” en anglais écossais signifie « petit », alors qu’on utilise “small” en anglais.

  • Ainsi, pour dire « un petit enfant », on dit “a small child” en anglais, mais “a wee bairn” en anglais écossais !

La deuxième langue officielle de l’Écosse est le gaélique écossais.
Même si elle existe encore aujourd’hui, elle est très peu parlée par la population écossaise : environ 1 % seulement l’utilise.
Contrairement à l’anglais, qui est d’origine germanique, le gaélique écossais est une langue d’origine celtique : cela explique que les deux langues sont alors très différentes, aussi bien en ce qui concerne la prononciation que les mots et la grammaire.
L’alphabet gaélique ne comporte ainsi que 18 lettres, contre 26 en français ou en anglais !

Voici un exemple de comptine, écrite en gaélique écossais :

Version gaélique

Seall an sneachda
Seall an sneachda
Tighinn a nuas
Tighinn a nuas
Feumidh mi mo chòta
Feumidh mi mo chòta
Tha e fuar
Tha e fuar!

Traduction anglaise

Look at the snow
Look at the snow
Coming down
Coming down
I need my coat
I need my coat
It is cold
It is cold!

Traduction française

Regarde la neige
Regarde la neige
Elle tombe
Elle tombe
Il me faut mon manteau
Il me faut mon manteau
Il fait froid
Il fait froid !

  • Tu peux facilement remarquer les différences dans l’écriture de l’anglais et du gaélique écossais !

Les langues régionales : le scots

Bien sûr, comme dans les autres pays du Royaume-Uni, et comme en France, il existe d’autres langues parlées par une partie de la population, qui sont plus considérées comme des langues régionales et qui n’ont donc pas de statut officiel.

C’est le cas par exemple du scots, une langue d’origine germanique.
On estime aujourd’hui qu’environ 1 500 000 personnes savent parler le scots en Écosse, soit environ 30 % de la population.
La langue scots se rapproche de l’anglais moderne. Cela s’explique par le fait qu’elle est originaire du vieil anglais.

Voici ici les paroles d’une célèbre chanson traditionnellement chantée en langue scots, généralement pendant le réveillon du Nouvel An. Cette chanson s’intitule Auld Lang Syne :

Version scots

Should auld acquaintance be forgot,
and never brought to mind?
Should auld acquaintance be forgot,
and auld lang syne?

For auld lang syne, my jo,
for auld lang syne,
we’ll tak a cup o’ kindness yet,
for auld lang syne.

Version anglaise

Should old acquaintance be forgot,
and never brought to mind?
Should old acquaintance be forgot,
and good old times?

For old times since, my dear,
for good old times,
we’ll drink a cup of kindness yet,
for good old times.

Traduction française

Peut-on oublier les vieilles connaissances,
sans jamais se souvenir d’elles ?
Peut-on oublier les vieilles connaissances,
et le bon vieux temps jadis ?

Au nom du bon vieux temps, mon cher,
au nom du bon vieux temps,
buvons encore un verre de l’amitié,
au nom du bon vieux temps.