Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Les libertés collectives

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les différents groupes concernés par les libertés collectives

  • Les libertés collectives sont des droits accordés à l’ensemble de la société ou à des groupes qui la composent. Elles permettent aux opinions communes de s’exprimer et aux intérêts communs d’être défendus.
  • Les libertés collectives sont d’abord en lien avec les libertés individuelles (les droits donnés à un individu).
  • La famille est donc devenue une communauté à qui on accorde des droits en lien avec les libertés collectives. La famille en tant que collectivité devient un sujet de droit.
  • Le phénomène d’industrialisation, qui commence au milieu du XIXe siècle, bouleverse la société. Les villes se développent et les différentes catégories de la population évoluent.
  • On voit par exemple apparaître de plus en plus d’ouvriers, travaillant le plus souvent dans les usines. Le travail s’organise et progressivement les ouvriers et les travailleurs obtiennent davantage de droits. Ils deviennent donc sujets de droits.
  • À partir de la fin du XIXe siècle, chaque travailleur est également un citoyen qui peut s’exprimer et participer à la vie politique, grâce au droit de vote notamment.

Les principales libertés collectives et leur mise en œuvre

  • La liberté de réunion a été mise en œuvre par la loi du 30 juin 1881.
  • Par exemple, il serait impossible d’organiser un festival de musique si la loi sur la liberté de réunion n’existait pas.
  • Ce n’est qu’en 1901 que la liberté d’association, qui permet de former ou d’adhérer à un groupe, est pleinement reconnue.
  • Sans cette dernière, les citoyens ne pourraient pas former de partis politiques ni fonder une association.
  • On comprend ainsi l’importance de ces lois pour la vie politique et l’action solidaire en France.