Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les libertés individuelles et collectives

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Ce cours est en cours de création par nos équipes et il sera prêt pour la rentrée 2019 💪

À l’origine des libertés, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen

  • Au XVIIIe siècle, les philosophes des Lumières remettent en cause l’aspect arbitraire de l’exercice du pouvoir dans le cadre des monarchies absolues de droit divin. Pour eux, la liberté est intimement liée au droit.
  • Les écrits de ces philosophes inspirent la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.
  • Ce texte, en affirmant l’égalité des hommes devant la loi, en consacrant également la propriété comme un droit inviolable et en reconnaissant la liberté d’expression, fait de la liberté une valeur fondamentale.
  • La Déclaration de 1789 pose le principe des libertés fondamentales et initie une révolution juridique qui sert de socle à l’extension progressive des droits et libertés au XIXe siècle.
  • Ce texte fondateur a notamment initié la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU, en 1958.

L’application concrète des libertés aujourd’hui

  • Dans le cadre de la vie citoyenne, il existe des libertés individuelles et des libertés collectives (exemple : droit de vote ou de manifester).
  • Les libertés individuelles sont ainsi nécessaires à la mise en place des libertés collectives : sans liberté individuelle, il ne peut y avoir de liberté collective.
  • Les libertés collectives connaissent un réel essor au XIXe siècle avec la révolution industrielle et la naissance notamment des droits des travailleurs.
  • Les libertés sont intimement liées au droit qui permet l’exercice de la citoyenneté.
  • Le droit de vote, intimement lié à la liberté d’expression et d’opinion, constitue une liberté collective qui fonde le socle de la démocratie.
  • D’abord censitaire, le suffrage devient alors universel masculin en 1848, avant d’être ouvert enfin aux femmes en 1944.
  • Sous la Ve République, c’est le Parlement (Assemblée nationale et Sénat) qui est le pivot du respect des libertés et des droits.
  • L’Assemblée nationale rassemble les députés élus au suffrage universel par les citoyennes et citoyens. Elle propose et débat des lois. Elle permet également d’interpeller des ministres sur des questions essentielles. Elle est donc considérée comme le cœur de la vie démocratique.

Garantir les libertés individuelles et collectives

  • Il existe différentes façons de remettre en cause les libertés, telles que les totalitarismes, le terrorisme.
  • En janvier 2015, un attentat meurtrier est commis contre le journal satirique Charlie Hebdo, remettant en cause la liberté d’opinion et d’expression.
  • La justice dispose de nombreuses armes législatives pour protéger et garantir les libertés individuelles et collectives.
  • L’État de droit, qui instaure des lois auxquelles tout le monde est soumis et qui garantit un exercice souverain de la justice, constitue un garde-fou contre la menace pesant sur nos libertés.
  • La démocratie et la justice de notre pays sont indispensables pour garantir nos libertés. Mais c’est de la base citoyenne que doit partir cette volonté de les préserver.
  • Les libertés et les droits s’accompagnent de devoirs, notamment celui de respecter la communauté nationale et l’espace public.
  • Chacune et chacun d’entre nous est donc responsable du bon respect des libertés individuelles et collectives. Les associations et ONG participent à ce dynamisme citoyen.