Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les littoraux, espaces convoités

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Le phénomène d’urbanisation désigne la concentration des hommes dans les villes. Ce phénomène récent doit être étudié en parallèle à une autre tendance qui caractérise également notre période : celle de la littoralisation. Le fait d’habiter à proximité des littoraux est une tendance ancienne, mais cette dernière s’est profondément intensifiée au cours de ces dernières décennies. On désigne par littoral une zone qui met en contact la terre et la mer.

Les étages d’un littoral Géographie seconde Les étages d’un littoral

La littoralisation provoque une série d’aménagements, dont les conséquences environnementales sont désormais bien connues : elle entraîne une augmentation importante de la pollution, issue de la multiplication des activités industrielles et touristiques environnantes.

La gestion des littoraux soulève le problème de l’anthropisation, qui représente les conséquences des actions de l’Homme sur la nature. L’anthropisation des littoraux fait surgir de nombreux risques pour les populations. En 2004 par exemple, suite au séisme en Indonésie, un tsunami a envahi les littoraux du pays et provoqué la mort de près de 300 000 personnes. Cette tragédie pose la question de la pertinence des installations humaines dans des endroits fragiles.

Dans ce cours, nous allons tout d’abord étudier un exemple, celui de l’aménagement du littoral languedocien et des problèmes qu’il soulève. Nous analyserons ensuite pour quelles raisons les littoraux sont des espaces convoités. Nous terminerons ce cours par une réflexion sur les aménagements durables.

L’aménagement du littoral languedocien

Les aménagements du littoral languedocien

Aménagement du littoral languedocien Géographie seconde Aménagement du littoral languedocien

Le Languedoc Roussillon est l’une des régions les plus touristiques de France. À partir des années 1960, la France s’est lancée dans une politique d’aménagement des littoraux faiblement occupés.

  • La mission « Racine » avait alors pour objectif d’aménager la zone du Languedoc jusqu’à l’Espagne, tout en préservant des espaces naturels.

Il s’agissait donc d’aménager une partie du littoral, le lido, par des opérations de démoustication mais aussi de constructions d’infrastructures, telles que des autoroutes.

bannière definition

Définition

Lido :

Le lido désigne le banc de sable qui entoure une lagune.

Par la suite, six stations balnéaires ont été construites de toutes pièces pour renforcer les capacités touristiques du littoral.

  • Le Cap-d’Agde est une de ces stations balnéaire.

La petite ville d’Agde possède un peu plus de 21 000 habitants, mais peut recevoir 200 000 personnes de plus en été. Symbole de l’urbanisation massive du littoral languedocien, le Cap-d’Agde représente à la fois tous les avantages et les inconvénients de l’aménagement des littoraux car, si les défis touristiques ont été relevés, le respect de l’environnement a été totalement oublié.

Le Cap-d’Agde, symbole de l’urbanisation massive Le Cap-d’Agde, symbole de l’urbanisation massive

Les défis de la durabilité en Languedoc

En plus de faire face à la concurrence accrue des littoraux espagnols, le littoral aménagé du Languedoc doit aussi répondre aux critiques concernant le développement durable.

  • L’érosion du littoral, en raison d’une anthropisation massive des côtes, multiplie les risques et les dangers pour les populations locales, ce qui explique les nombreuses critiques concernant les choix urbanistiques de son aménagement.

Le littoral languedocien est devenu aujourd’hui le symbole des dérives de la « bétonisation », c’est-à-dire de la construction massive de logements touristiques sur un site naturel.

Un exemple de bétonisation du littoral : la Grande-Motte Un exemple de bétonisation du littoral : la Grande-Motte

Les huit principaux sites côtiers font désormais l’objet d’une réhabilitation.

L’aménagement du lido de Sète en est un bon exemple, car il prévoit de repousser la route au-delà du cordon de dune, et d’aménager des pistes cyclables, dans le but de réduire l’érosion. Les autorités locales sont cependant inquiètes de la tournure que prend cet aménagement : l’intrusion d’acteurs privés dans la gestion du littoral freine en effet la politique de durabilité voulue par l’État.

Les littoraux, espaces convoités

bannière à retenir

À retenir

La littoralisation des espaces est un phénomène croissant, et c’est sur les littoraux que se concentrent les plus grandes villes du monde.

Plus de la moitié de la population mondiale vit à moins de 50 km des côtes.

La littoralisation du monde Géographie seconde La littoralisation du monde

Par conséquent, les mégalopoles se situent également sur les littoraux, comme la façade maritime du nord-est des États-Unis, la façade de l’Asie orientale, ou encore les littoraux indiens.

bannière attention

Attention

Certaines façades littorales sont toutefois peu peuplées, telles que celle de l’Afrique de l’Ouest.

bannière definition

Définition

Mégalopole :

Une mégalopole est une réunion de plusieurs métropoles.

Raisons de l’attractivité des littoraux

  • L’attractivité des littoraux est liée tout d’abord à leur climat favorable. Les côtes possèdent en effet un climat qui favorise la fertilité des terres agricoles.
  • Mais l’attractivité se doit également et surtout à la maritimisation de l’économie mondiale. Depuis les années 1970, les échanges commerciaux par voie de mer se sont décuplés. Ce phénomène s’explique par l’abaissement des coûts de transport maritime, tout comme par le gigantisme des navires. Les navires à conteneurs peuvent désormais transporter des quantités impressionnantes de marchandises, à moindre coût.

Les routes maritimes Géographie seconde Les routes maritimes

Les grandes routes maritimes du globe relient :

  • l’Europe à l’Amérique du Nord ;
  • l’Asie à l’Amérique du Nord ;
  • et l’Asie à l’Europe.

Cela correspond à la Triade, ces trois pôles économiques qui dominent actuellement les flux de la mondialisation.

Localisation de la Triade Géographie seconde Localisation de la Triade

Aménagements et concurrence

La superficie des littoraux est souvent trop petite pour accueillir la multiplicité de services que l’on y trouve. Ce ne sont pas seulement des activités touristiques, mais aussi des activités industrielles, réunies à l’intérieur des ZIP.

bannière definition

Définition

Zone industrialo-portuaire (ZIP) :

Une ZIP, zone industrialo-portuaire, est un espace qui réunit des fonctions industrielles et portuaires.

Pour faire face à cette maritimisation de l’économie, des aménagements au niveau des ZIP ont été nécessaires. Il s’agit en effet d’adapter les ports à l’augmentation de la taille des bateaux et d’agrandir les quais afin qu’ils puissent à leur tour accueillir l’augmentation du nombre de marchandises. Dans cette perspective, les infrastructures ont dû être revues, notamment les connexions routières et ferroviaires avec les ports.

Dans des espaces aussi étroits que les littoraux, la superposition de fonctions touristiques et portuaires pose problème. La création et la préservation de sanctuaires naturels et de zones protégées sont donc réduites, voire inexistantes. De plus, les activités industrielles situées à proximité de zones touristiques freinent le tourisme.

Pour un aménagement durable des littoraux

Des espaces menacés

Les aménagements industriels et touristiques ont profondément perturbé l’équilibre naturel des littoraux. La biodiversité est ainsi en perte de vitesse tandis que l’érosion des sols augmente le risque de catastrophes naturelles.

  • Les éboulements peuvent être une conséquence de cette érosion, affectant directement les populations qui vivent à proximité des littoraux.

Dans certains ports, en particulier ceux des pays en développement, les infrastructures ne sont pas à la hauteur des enjeux liés au réchauffement climatique. En effet, le réchauffement entraîne une élévation du niveau de la mer, qui pourrait alors inonder les ports.

La pollution liée aux activités des ZIP, qui rejettent une quantité importante de leurs déchets dans l’océan, est également un des problèmes majeurs des littoraux.

Un exemple de catastrophe naturelle : la tempête Xynthia

En février 2010, 53 personnes ont été tuées en France à cause de la tempête Xynthia. Le vent a soufflé durant la nuit du 27 février à plus de 150 km/heure. Les digues n’ont pas pu résister à ce vent, d’autant plus que la marée était à son niveau le plus élevé.

  • Les zones basses situées à proximité de la mer ont été envahies par les eaux et la population qui vivait dans ces zones s’est alors retrouvée piégée.

Un exemple des dégâts occasionnés par la tempête Xynthia Un exemple des dégâts occasionnés par la tempête Xynthia

L’ancien maire de La Faute-sur-Mer a d’ailleurs été condamné à quatre ans de prison ferme, pour ne pas avoir anticipé les risques d’une installation humaine en bordure de littoral. Beaucoup d’hommes politiques ont estimé que le drame humain aurait pu être évité si l’on avait empêché les installations humaines et si les digues avaient été suffisamment solides.

De nouveaux modes de gouvernance des littoraux

Les États prennent de plus en plus conscience de l’urgence d’un nouveau mode de gouvernance des littoraux. La « gouvernance » désigne le fait de bien gouverner.

  • Dans cette perspective, « bien gouverner les littoraux » revient à prendre en compte les effets de l’Homme sur les ressources naturelles afin de réduire leur impact.
  • Pour cela, l’État français a créé en 1975 un Conservatoire du littoral, qui tente d’acheter certains sites pour éviter qu’un aménagement privé ne s’y installe.
  • L’État a également mis en place une politique de parcs naturels régionaux, ou PNR, qui permettent de préserver mais aussi de mettre en valeur de grands espaces.
  • Il existe également des réserves naturelles, qu’il ne faut pas confondre avec les parcs naturels. Les réserves permettent de protéger des espaces naturels et leur biodiversité grâce à une règlementation très stricte.
  • Les parcs naturels, quant à eux, ne font pas l’objet d’une règlementation particulière.
bannière attention

Attention

Les PNR et les réserves ne sont pas réservées aux littoraux mais couvrent l’ensemble du paysage français.

Toutefois, la fragilité du littoral permet d’accentuer les règlementations qui lui sont propres. Dans les années 1980, une loi littoral a d’ailleurs été votée afin d’empêcher légalement la construction d’immeubles à proximité immédiate des littoraux.

Au niveau mondial, certains pays ont décidé de mettre en place des aires marines protégées (AMP), qui permettent de réduire en partie l’impact des activités industrielles.

Carte des aires marines protégées Géographie seconde Carte des aires marines protégées

Il existe actuellement quinze types d’aires marines protégées. Cependant, les actions internationales ont une portée relativement faible.

  • À l’heure actuelle, on estime que moins de 10 % des littoraux sont protégés, tandis que les catastrophes naturelles ne cessent d’augmenter.

Conclusion :

Bien que le phénomène soit ancien dans certaines parties du globe telles que l’Asie, la littoralisation est une tendance qui s’amplifie depuis plusieurs décennies. L’attractivité des littoraux s’explique par un climat favorable mais aussi par la concentration d’activités industrielles, commerciales et touristiques qui permettent de cumuler l’avantage du climat tempéré avec la proximité des principaux services.

La littoralisation a cependant provoqué de nombreux dégâts sur les côtes mondiales. L’exemple de l’aménagement de la côte languedocienne a permis de passer en revue les inconvénients d’un aménagement pas toujours réussi et les perspectives de durabilité qu’il est nécessaire de mettre en place. Malgré la multiplication des initiatives locales, nationales et internationales pour préserver la biodiversité littorale, mais aussi pour anticiper les risques liés à l’anthropisation excessive, les catastrophes naturelles se sont multipliées ces dernières années.