Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Les phénomènes naturels à risques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Une tempête, une inondation, un tremblement de terre ou encore une éruption volcanique sont tous des phénomènes naturels mais à risques pour les êtres humains.
Certains sont liés à l’activité externe de la Terre comme les inondations, et d’autres à l’activité interne de la Terre comme les éruptions volcaniques.

Les risques liés à l’activité externe de la Terre

bannière à retenir

À retenir

L’activité externe de la Terre est liée à la météo et au climat et peut présenter des risques pour les populations.

Les tempêtes et inondations

bannière à retenir

À retenir

Les tempêtes se manifestent par des vents violents, des orages et de fortes précipitations.

Les vents violents peuvent entraîner la chute ou le déplacement d’objets. Ceci représente un risque pour les personnes et les habitations.

  • Les tempêtes peuvent donner lieu à des inondations dont nous allons étudier les risques.

Les inondations sont provoquées par de grandes quantités d’eau qui tombent sur les sols à la suite de fortes pluies dans un temps relativement cours (quelques heures ou une journée).

  • Ce sont des précipitations.

Les précipitations entraînent des crues, c’est-à-dire la montée du niveau d’un cours d’eau assez proche.

  • Ainsi, l’inondation se produit si le cours d’eau sort de son lit.

sciences phénomènes naturels à risques Terre inondations

bannière à retenir

À retenir

Une inondation est un débordement des cours d’eau causé par de fortes pluies.

Le risque principal et immédiat pour les personnes est la noyade.
Les dégâts matériels sont souvent très importants : le mobilier des maisons détruits, les routes abîmées.

La sécheresse

bannière à retenir

À retenir

À l’inverse des inondations, le manque de pluie entraîne des périodes de sécheresse.

Ces périodes présentent des risques pour l’homme comme la déshydratation (le manque d’eau) ou l’assèchement des ressources (lac, rivière) en eau.
La sécheresse provoque également des feux de forêt, détruit des récoltes et les êtres vivants peuvent mourir pendant cette période.

bannière exemple

Exemple

De juin 2019 à mars 2020, l’Australie est touchée par le plus grand feu de forêt de son histoire. Ce feu est dû à une longue période de sécheresse.
Il y a eu environ 18,6 millions d’hectares (soit la superficie de la Syrie) brûlés, des habitations détruites, des pertes humaines mais également la destruction de certains milieux naturels. Et des espèces pourraient même disparaître.

Les risques liés à l’activité interne de la Terre

bannière à retenir

À retenir

Les activités internes de la Terre se manifestent principalement à travers les volcans et les séismes (tremblements de terre).

Les éruptions volcanique

Tout d’abord observons la structure d’un volcan en éruption :

sciences phénomènes naturels à risques Terre volcan éruption

L’activité volcanique peut présenter des risques pour les populations proches.
Étudions ces risques en fonction des types de volcans.

bannière à retenir

À retenir

Les volcans rouges sont effusifs : ils provoquent des coulées de lave qui sortent du cratère.

Les volcans gris sont explosifs : ils explosent en dégageant des gaz et des cendres projetés parfois à de très grandes hauteurs.

Alt texte Volcan effusif ©Kieran Wood (University of Bristol), CC BY-SA 3.0

Alt texte Volcan explosif ©Alexander Belousov

La lave qui jaillit du volcan est à une température très élevée (entre 700°C et 1 200°C) et détruit tout sur son passage. La vitesse assez lente de la lave permet aux populations se mettre à l’abri. Le nuage de gaz, formé par un volcan explosif, est brûlant. Il transporte des débris solides de cendre et de lave.

  • Ces éruptions ont des conséquences très graves pour les habitations, les milieux naturels ou encore les habitants.

L’activité volcanique est suivie de près par un ensemble d’appareils techniques qui peuvent anticiper une éventuelle éruption, et ainsi déplacer les populations temporairement. Les constructions humaines peuvent être interdites dans les zones d’écoulement de lave, pour limiter les catastrophes.

Les séismes

bannière definition

Définition

Séisme :

Un séisme est un tremblement de terre provoqué par la cassure des roches en profondeur.

Un séisme provoque des tremblements qui fragilisent les constructions, entraînant quelques fois l’effondrement des constructions. C’est un risque important pour les populations.

Si un séisme se déclenche sous l’eau, il peut provoquer des vagues géantes et destructrices. On appelle ce phénomène naturel : un tsunami.

Alt texte Séisme de 2017 en Iran et Irak ©Tasnim News Agency, CC BY 4.0

Alt texte Séisme de 2011 au Japon, provoquant un tsunami ©湯川 伸矢, CC BY 2.0

bannière à retenir

À retenir

En fonction des zones géographiques, les constructions sont adaptées aux risques sismiques et notamment au niveau des fondations.

L’intensité d’un séisme est mesurée selon l’échelle de Richter de 1 à 9 (en réalité elle n’a pas de limite, mais aucun séisme de plus de 10 n’a été enregistré).

  • Plus le degré d’intensité sera fort plus les conséquences causées par le séisme seront importantes.

sciences phénomènes naturels à risques Terre tremblements de terre échelle de Richter

La surveillance de l’activité sismique terrestre et sous-marine est primordiale dans la prévention car elle permet aux populations de se mettre à l’abri. En effet, entre le moment du séisme et celui du tsunami, les habitants ont le temps de se réfugier dans des endroits surélevés afin que le risque de noyade soit écarté.