Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Méiose et diversité génétique

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Conventions d’écriture en génétique

  • Un caractère est dit sauvage lorsque c’est un caractère initial qu’on retrouve habituellement dans la nature, alors qu’un caractère est dit muté lorsqu’il s’agit d’un caractère transformé.
  • L’allèle non muté est désigné par l’ajout du signe + en exposant. Par exemple,
  • Une lettre majuscule désigne un allèle dominant, et une minuscule désigne un allèle récessif.
  • Un génotype s’écrit entre parenthèses ( ). Dans ces parenthèses doivent apparaître les allèles de chaque chromosome homologue, ces paires de chromosomes étant figurées par un double trait //.
  • Le phénotype s’écrit entre deux crochets [ ].

Brassage interchromosomique

  • Le brassage interchromosomique se déroule au cours de l’anaphase I de la méiose.
  • Lors de la métaphase de 1^ê^^ division, les chromosomes homologues se séparent de façon aléatoire et migrent vers un pôle de la cellule.
  • Lors de l’anaphase de 2e division, ces 2 gènes sont indépendants et existent sous 2 formes allétiques.
  • Pour pouvoir observer ce phénomène on réalise un test-cross, c’est à dire le croisement d’un individu hétérozygote avec un individu homozygote récessif pour les 2 gènes considérés : un individu hétérozygote produit 4 types de gamètes en même proportion.

Brassage intrachromosomique

  • Le brassage intrachromosomique se déroule lors de la prophase I de la méiose.
  • Les chromosomes homologues sont appariés et établissent des contacts entre eux : les chiasmas.
  • Il se produit alors une recombinaison par crossing-over : les chromosomes homologues se séparent et peuvent échanger des portions de chromatides.
  • Ce brassage entre allèles d’une paire d’homologues est qualifié d’intrachromosomique.