Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les réseaux et les mobilités des Français dans la mondialisation

  • La France possède des réseaux de transport modernes et efficaces (routes, autoroutes, voies de chemin de fer, TGV, réseaux électriques, ports, aéroports, gazoducs, oléoducs, câbles numériques).
  • Tous ces réseaux permettent une grande efficacité dans les transports et les communications, pour la mobilité et les flux qui traversent la France au quotidien. Le but est de réduire le temps et les distances dans une économie européenne et mondialisée.
  • La société française est de plus en plus mobile. On compte en moyenne 180 millions de déplacements par jour. Ces mobilités génèrent des nuisances comme la pollution de l’air, le bruit et accentuent le réchauffement climatique. De nombreuses solutions existent mais il est difficile de les mettre en pratique car des conflits d’intérêt empêchent parfois leur mise en œuvre.
  • Aujourd’hui encore, les réseaux de transport et de communication sont marqués par leur centralisation autour de Paris.
  • De nombreuses régions de la diagonale du vide sont encore très mal desservies par les transports, peu couvertes par le numérique, etc. Il existe donc de fortes inégalités entre les régions.

Étude de cas : l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle

  • L’aéroport Roissy-Charles de Gaulle est le 6e aéroport mondial de par l’importance de son trafic. Avec plus de 80 000 salariés et 61 millions de passagers en 2012, c’est un aéroport de stature internationale et le nombre d’usagers est en constante augmentation. C’est un hub mondial.
  • Roissy est aussi un aéroport de fret. Il se situe au 5e rang mondial avec plus de 2 millions de tonnes de marchandises transportées par an.
  • Roissy est un des aéroports majeurs de France et d’Europe. Ses projets d’extension sont colossaux. Il est prévu une ligne directe de métro depuis Paris puisque la liaison de Roissy à la capitale est le seul « point noir » à l’heure actuelle pour cet aéroport.