Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Réflexion et réfraction de la lumière, le prisme

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Ce cours porte sur la décomposition de la lumière blanche et sur les phénomènes de réflexion et de réfraction à travers un prisme.

Dans un premier temps, nous étudierons les différents phénomènes qui s’appliquent lorsqu’une onde change de milieu.

Puis, nous reverrons la définition de la lumière blanche qui fait partie des ondes électromagnétiques et analyserons comment celle-ci se décompose en passant à travers un prisme.

Comportement d’une onde en changeant de milieu

Les différents phénomènes

Une onde qui se propage d’un milieu à un autre subit plusieurs phénomènes simultanés.

bannière definition

Définition

Réfraction :

La réfraction est le changement de direction de propagation de l’onde dans le nouveau milieu transparent.

bannière definition

Définition

Diffusion :

La diffusion décrit dans quelle mesure une onde peut être déviée dans de multiples directions en rencontrant un objet.

bannière definition

Définition

Diffraction :

La diffraction décrit le comportement d’une onde lorsqu’elle rencontre un obstacle dont la taille est du même ordre de grandeur que la longueur d’onde.

En fonction du nouveau milieu rencontré et de ses caractéristiques, une onde sera plus ou moins réfléchie, réfractée, et diffusée.

bannière attention

Attention

Il ne faut pas perdre de vue que ces phénomènes sont simultanés.

bannière exemple

Exemple

On peut facilement le constater en regardant à travers une vitre transparente : on peut voir notre image dedans (par réflexion), et pourtant être vu par un observateur qui se trouve de l’autre côté (par réfraction).

bannière definition

Définition

Rayon incident :

Un rayon lumineux est défini par une source, une direction et un sens. On le nomme rayon incident (pour vulgariser, c’est le rayon lumineux qui arrive).

bannière definition

Définition

Dioptre :

La limite entre deux milieux différents (comme par exemple entre l’air et l’eau d’un lac) est appelée la surface ou dioptre dans le cas de deux milieux transparents homogènes. Le plus souvent la surface est plane, mais elle peut être courbe dans le cas des lentilles optiques par exemple.

bannière definition

Définition

Point d'incidence :

Un rayon incident rencontre le dioptre au point d’incidence.

bannière definition

Définition

Normale :

La droite imaginaire, orthogonale à la surface au niveau du point d’incidence, s’appelle la normale à la surface.

La normale permet de calculer l’angle d’incidence, c’est-à-dire l’angle que forment le rayon incident et la normale (on l’appelle le plus souvent l’angle ii).

Chaque milieu est caractérisé par un indice de réfraction. Le plus souvent on appelle nn l’indice du milieu d’origine et nn' l’indice du second milieu.

Il serait possible de se servir uniquement du dioptre pour calculer les angles, mais l’usage de la normale limite ceux-ci à 90° et simplifie l’étude des ondes quand elles changent de milieu.

Fondamentaux du système optique (vocabulaire en situation) 2nde physique-chimie

bannière propriete

Propriété

Formule de calcul de l’indice de réfraction :

L’indice de réfraction se calcule en divisant la célérité de la lumière dans le vide par sa vitesse dans le milieu considéré. n=cvn=\dfrac{c}{v} Avec cc = célérité de la lumière dans le vide et vv la vitesse de la lumière dans le milieu considéré. La valeur nn est sans unité.

L’indice de réfraction du vide nviden_{\text{vide}} est donc égal à 1. La vitesse de la lumière étant maximale dans le vide, on peut en conclure que tous les autres milieux ont un indice de réfraction supérieur à 1.

La réflexion

La réflexion est le phénomène de rebond d’une onde lorsqu’elle rencontre un obstacle.

Elle suit des règles précises : les lois de réflexion de Snell-Descartes.

Lois de réflexion de Snell-Descartes :

  • 1re loi : le rayon réfléchi se trouve dans le plan qui contient le rayon incident.
  • 2e loi : l’angle d’incidence a la même valeur absolue que l’angle réfléchi.

Lois de réflexion de Snell-Descartes 2nde Lois de réflexion de Snell-Descartes

On remarque que le rayon réfléchi à toujours un angle inférieur à 90° par rapport à la normale.

  • Dans le cas contraire, le rayon passerait dans le second milieu, on parlerait alors de réfraction.

La réfraction

L’angle de réfraction dépend de la nature des deux milieux étudiés. Il est donc logiquement calculé à l’aide des indices de réfraction nn et nn'.

Lois de réfraction de Snell-Descartes :

  • 1re loi : le rayon réfracté est dans le même plan que le rayon incident.
  • 2e loi : l’angle de réfraction rr et l’angle incident ii vérifient l’égalité : n×sin i=n×sin rn\times\sin\ i=n'\times \sin\ r

Lois de réfraction de Snell-Descartes 2nde Lois de réfraction de Snell-Descartes

bannière à retenir

À retenir

On remarque que :

  • si i=0i = 0 alors r=0r = 0 ;
  • plus nn' est grand par rapport à nn, plus rr est petit, et inversement.
  • Autrement dit, si n>nn > n', alors r>ir > i.
bannière propriete

Propriété

Principe physique : angle limite de réfraction et réflexion totale

On peut donc en conclure qu’à partir d’une certaine valeur limite de ii, le rayon ne sera plus réfracté (étant donné que rr sera supérieur à 90°). Il existe donc une valeur de ii que l’on appelle angle limite de réfraction, au-delà de laquelle le faisceau lumineux ne peut être réfracté.

  • On parle dans ce cas de réflexion totale.

sinilimite=nn\sin i_{\text{limite}}=\dfrac{n'}{n}

Applications avec une onde électromagnétique : la lumière

La lumière blanche

La lumière blanche est polychromatique, c’est-à-dire qu’elle est composée de plusieurs radiations monochromatiques. On peut le montrer en se servant du principe de réfraction à l’aide d’un milieu dispersif, c’est-à-dire d’un prisme.

Décomposition par un prisme

bannière à retenir

À retenir

Dans un milieu dispersif, l’angle de réfraction dépend de la longueur d’onde, on parle alors de dispersion.

bannière exemple

Exemple

Le verre est un milieu dispersif, par conséquent, lorsqu’on projette un faisceau de lumière blanche à travers un prisme de verre, chaque radiation prend un angle de réfraction différent :

Décomposition de la lumière blanche par un prisme 2nde Décomposition de la lumière blanche par un prisme

On remarque que l’angle de déviation est inversement proportionnel à la longueur d’onde : le rouge à 800 nm est peu dévié tandis que le bleu à 400 nm est beaucoup plus dévié.