Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Un emploi qualifié suppose un investissement en capital humain

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La relation entre le diplôme et l’emploi

  • Un emploi est une activité professionnelle rémunérée et déclarée.
  • La population active regroupe la population ayant un emploi (population active occupée) et la population à la recherche d’un emploi (les chômeurs).
  • Un chômeur est une personne sans emploi qui est à la recherche d’un travail rémunéré et qui est disponible pour l’occuper.
  • La population inactive regroupe les personnes qui ne sont ni en emploi ni au chômage : jeunes de moins de 15 ans, étudiants, retraités, femmes au foyer, etc.

population active inactive occupée

  • Les emplois concernent donc les individus qui travaillent ou qui cherchent à travailler.
  • La qualification de l’emploi désigne les compétences requises pour exercer un emploi.
  • La qualification individuelle désigne les aptitudes et qualifications d’un individu.
  • On distingue des catégories d’emplois en fonction du niveau de qualification requis : On peut donc en déduire une classification des emplois en fonction des compétences nécessaires :
  • emplois peu qualifiés ;
  • emplois qualifiés ;
  • emplois très qualifiés.
  • Il existe une relation entre le niveau de diplôme (ou de qualification individuelle) et le statut du premier emploi ainsi que le taux de chômage.
  • Le diplôme demeure un atout essentiel contre la précarité et le chômage.
  • Les catégories socio-professionnelles, ou PCS, sont un outil construit par l’INSEE pour regrouper les actifs français en catégories présentant chacune une certaine homogénéité sociale.

catégories socioprfessionnelles

  • Il existe une corrélation entre le niveau de diplôme et la PCS 3 ans après la fin des études. Le diplôme permet donc un meilleur accès aux emplois qualifiés et aux catégories sociales supérieures.
  • Un diplôme élevé permet d’accéder aux emplois les mieux rémunérés.

La rentabilité des investissements en capital humain

  • Il existe deux types d’investissements :
  • les investissements matériels,
  • et les investissements immatériels.
  • Gary Becker a développé une théorie permettant de montrer que les connaissances acquises au cours des études et plus généralement de la formation peuvent être assimilées à des investissements.
  • Le capital humain est l’ensemble des capacités, connaissances et compétences acquises par l'éducation, la formation et l'expérience d’un individu qui peuvent servir à produire.
  • L’éducation est considérée comme un investissement immatériel destiné à produire un revenu futur, ce qui sous-entend que plus on dépense pour son éducation, plus cela rapportera un revenu élevé.
  • La théorie du capital humain est la théorie selon laquelle les individus font des choix en matière d’éducation en comparant les coûts à supporter et les revenus futurs qu’ils peuvent espérer en contrepartie de cet investissement qui augmente leur productivité (capacité à produire).
  • On peut distinguer différents types de coûts (psychologiques et financiers)
  • Ces coûts sont contrebalancés par les avantages que procure l’obtention d’un diplôme élevé.
  • L’éducation apparaît donc comme un investissement rentable.

investissement en capital humain études