Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Règle des e muets
Définition

Définition

En poésie, pour compter les syllabes d’un vers, il faut prendre en compte la règle dite des e muets. On compte le e lorsqu’il est placé devant une consonne et on ne le compte pas lorsqu’il est placé devant une voyelle, ou bien lorsqu’il est en fin de vers.

Par exemple dans le vers « Il tire, traîne, geint, tire encore et s’arrête. » (Victor Hugo, Les Contemplations), les deux premiers e soulignés se prononcent à la diction car ils sont suivis d’une consonne, à l’inverse des deux e suivants, qui sont suivis d’une voyelle. Enfin le e final dans « s’arrête » ne se prononce pas car il est en fin de vers.