Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Accords secrets de Sykes-Picot
16 mai 1916
Evénement historique

Contexte

  • 28 juin 1914 : L’héritier du trône d’Autriche-Hongrie est assassiné par un nationaliste serbe à Sarajevo. Cet événement met le feu au poudre de toute l’Europe et déclenche les hostilités par le jeu des alliances : c’est le début de la Première Guerre mondiale.
  • 1er novembre 1914 : Entrée en guerre de l’empire Ottoman du côté de la triple Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie).
  • 1915 : le gouvernement Ottoman prend le prétexte que les Arméniens représenteraient une menace dans le conflit contre les Russes pour organiser leur extermination. Plus d’un million d’arméniens sont assassinés sur place ou meurent en déportation dans le désert syrien. C’est le premier génocide du XXe siècle.

16 mai 1916

Personnages

Mark Sykes

François Georges-Picot

Déroulement

Alors que l’issue de la Première Guerre est toujours indécise et que la guerre fait des ravages dans les tranchées du Nord de la France, le Britannique Mark Sykes et le Français François Georges-Picot, deux diplomates envoyés par le gouvernement des pays alliés signent le 16 mai 1916 un accord secret. Il prévoit le démantèlement de l’Empire ottoman à la fin du conflit en représailles de son engagement dans le conflit du côté de la Triple Alliance. Il s’agit d’achever le démantèlement de cette puissance méditerranéenne en déclin depuis le XIXe siècle. Les deux alliés prévoient de se partager le monde arabe proche-oriental, la France réclamant un mandat sur le Liban et la Syrie et les Britanniques sur l’Irak et la Transjordanie.

Les accords secrets de Sykes-Picot ont pour but déclaré de favoriser l’émancipation du monde arabe de la tutelle turque en facilitant « la création d’un État arabe ou d’une confédération d’États arabes ». Cependant, les diplomates européens considèrent alors que les Arabes n’étaient pas en mesure de se prendre immédiatement en charge. D’où la création de cette double zone d’influence où les Français au Nord et les Anglais au Sud conseilleraient et assisteraient les Arabes pour qu’ils puissent ensuite accéder à l’indépendance.

Conséquences

  • 1920 : Conférence de San Remo qui entérine et légalise l’accord secret de Sykes-Picot par l’autorité de la Société des Nations (SDN). La France reçoit mandat du Liban et de la Syrie, la Grande-Bretagne de l’Irak, de la Transjordanie et de la Palestine.
  • 1920 : Signature du traité de Sèvres, conclu à la suite de la Première Guerre mondiale entre les Alliés et l’Empire ottoman et qui veut faire appliquer les décisions de la conférence de San Remo en partageant le territoire en zone d’influence au profit des Alliés et des minorités kurdes et arméniennes. Ce traité soulève l’indignation populaire et aboutit à la chute de l’Empire ottoman.
  • 1923 : Traité de Lausanne qui revoie à la hausse les frontières de la Turquie suite aux victoires du président de la Turquie Mustapha Kemal Atatürk dans le conflit contre la Grèce et la guerre arméno-turque.