Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Chute de Kadhafi
Octobre 2011
Evénement historique

Contexte

  • En décembre 2010, commence le mouvement du « printemps arabe », qui, par un effet domino, se répand à l’ensemble du monde arabe. Les revendications portées sont socio-économiques et politiques, mais portent également sur les libertés individuelles.
  • La Libye est touchée par le mouvement en février 2011. Benghazi est le foyer de la contestation libyenne, contestation qui se propage dans l’ensemble du pays : les jeunes veulent renverser le régime du colonel Mouammar Kadhafi. Celui-ci durcit son régime, et se lance dans une répression brutale. L’ONU saisit la Cour pénale internationale, et la Lybie est exclue de la Ligue arabe.
  • Un mouvement politique qui rassemble des aspirations diverses prend forme à Benghazi sous le nom de Conseil national de transition (CNT). Il est toutefois difficile pour Mustafa Abdel-Jalil, ancien ministre de la Justice, qui incarne l’opposition, de concilier les différents courants. La répression se transforme en véritable guerre civile, Kadhafi refusant d’abandonner le pouvoir.

Octobre 2011

Personnages

Nicolas Sarkozy

Mouammar Kadhafi

Mustafa Abdel-Jalil

Déroulement

La France, appuyée par la Grande-Bretagne, présente à l’ONU une résolution permettant l’utilisation de la force contre le régime libyen. La résolution est adoptée le 17 mars 2011. L’ONU autorise des bombardements aériens pour éviter l’avancée des troupes du régime. L’opération est de grande ampleur : en quelques jours, les défenses anti-aériennes du pouvoir sont détruites, ainsi que l’armée régulière.

C’est l’OTAN qui supervise le commandement des attaques, et les contingents militaires sont pour la plupart fournis par la France et les Britanniques. Les rebelles regagnent du terrain (notamment grâce aux conseils des militaires occidentaux, et l’intervention des forces spéciales qataris, françaises et britanniques). Le pouvoir se retranche à Tripoli, et les attaques aériennes entraînent la mort d’un nombre important de civils.

Fin août, les rebelles font tomber Tripoli : une partie de la famille Kadhafi fuit le pays, mais le colonel reste bloqué à Syrte, sa ville natale. Alors qu’il tente de s’échapper, il est arrêté. Le 20 octobre 2011, Kadhafi est exécuté par les milices.

Conséquences

  • La Libye entre dans une période de transition difficile. Un gouvernement de transition se met en place à la fin du mois de novembre. En juillet 2012, des élections libres ont lieu, les premières élections libres depuis l’instauration du régime de Kadhafi. Mais sur les 200 députés élus, 120 ne sont affiliés à aucune organisation politique, ce qui rend impossible l’obtention d’une majorité stable.
  • La Libye se retrouve en proie à des affrontements entre les différentes milices et tribus non désarmées, qui se partagent le pays. Des affrontements ont lieu, le consulat des États-Unis est attaqué en septembre 2012. Les milices s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli en juillet 2014, et pour les ressources pétrolières la même année.