Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Création de la DATAR et mission Racine
1963
Evénement historique

Contexte

  • 1947 : avec son livre Paris et le désert français, Jean-François Gravier pose comme objectif de l’aménagement du territoire le devoir de répartir la population et les activités aussi également que possible sur l’ensemble du territoire.
  • 1960 : création du Comité interministériel d’aménagement du territoire (CIAT) qui donne au Premier ministre un rôle important dans la politique d’aménagement du territoire français.

1963

Personnages

Charles de Gaulle

Pierre Racine

Georges Pompidou

Déroulement

L’aménagement du territoire, c’est la création de routes, d’écoles et d’emplois sur un espace donné, dans le but de favoriser son développement économique, culturel et touristique. C’est la coordination de différents investissements publics pour concourir à la création de territoires compétitifs, insérés dans la mondialisation, capables d’innover et de créer des richesses. Pour favoriser cette action, le général de Gaulle et Georges Pompidou signent le 14 février 1963 un décret instituant la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (DATAR).

Il faut alors structurer les aires métropolitaines dans les différentes régions pour enrayer l’exode de la province vers la capitale et permettre une décentralisation industrielle. L’enjeu est aussi de permettre un dépassement de la structuration des réseaux de transport en forme d’étoile autour de Paris en mettant en place une politique de construction d’autoroutes et de réseau ferroviaire entre les capitales régionales.

La première mission lancée par la DATAR en 1963 a gardé le nom de celui qui l’a dirigé, Pierre Racine. Elle a pour objet l’aménagement touristique du littoral du Languedoc-Roussillon en développant les infrastructures d’accès et d’accueil. Cette mission est à l’origine de la création de nouvelles stations balnéaires telles que la Grande Motte ou le Cap d’Agde. En aménageant le territoire, la mission Racine a répondu à ses objectifs qui étaient de capter et de détourner une partie des flux touristiques initialement en direction de l’Espagne, de contrebalancer le développement touristique de la Côte d’Azur, et de permettre la reconversion d’une partie de la population viticole du Languedoc-Roussillon touché par la crise.

Conséquences

  • 1972 : création d’un ministère de l’aménagement du territoire, de l’équipement, du logement et du tourisme
  • 2005 : la DATAR devient la Délégation interministérielle à l’aménagement et à la compétitivité des territoires (DIACT), avec un champ d’action élargi.
  • 2009 : la DIACT redevient la DATAR, avec un nouvel intitulé, Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale.
  • 2014 : la DATAR est fusionnée avec la Civ et l’Acsé au sein du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).