Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Élections présidentielles de 2002 en France

21 avril au 5 mai 2002

Evénement historique

Contexte

  • Années 1980 : le Front national (FN) émerge dans le paysage politique français. Les élections législatives de 1986 sont les premières à permettre à des députés FN de rentrer dans l’Assemblée nationale.
  • 2002 : une élection présidentielle est organisée. Le président sortant, Jacques Chirac, se présente pour un second mandat. Face à lui, les sondages présentent Lionel Jospin, le Premier ministre de la cohabitation, comme le candidat le plus sérieux. Les résultats au soir du premier tour, le 21 avril, surprennent : Jean-Marie Le Pen, représentant du FN, est qualifié à la place de Lionel Jospin dans un second tour qui l’oppose à Jacques Chirac.

21 avril au 5 mai 2002

Personnages

Jacques Chirac

Lionel Jospin

Jean-Marie Le Pen

Marine Le Pen

Déroulement

La France est en état d’effervescence depuis qu’il a été confirmé que Jean-Marie Le Pen, le chef du Front National, a terminé deuxième au premier tour de l’élection présidentielle, ce que les journalistes ont traduit par la formule de « séisme du 21 avril ». Il fait face au président sortant Jacques Chirac au second tour le 5 mai 2002. Des manifestations de masse ont eu lieu tous les jours exprimant l’opposition populaire à la politique raciste et d’extrême-droite de Le Pen.

Le 1er mai, une foule immense se réunit autour de la place de la Nation pour dire non au FN. Les slogans scandent « Le Pen, tu nous casses les urnes », « Non au F-Haine », « première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous fils d’immigrés ! ». Cette mobilisation massive, accompagnée par les politiques qui en cœur appellent à voter pour le « front Républicain », permet à Jacques Chirac de l’emporter haut la main lors du second tout, le 5 mai 2002, avec plus de 80 % des voix.

Conséquences

  • Le scrutin de 2002 à contribué à forger le concept de « vote utile » qui vise explicitement à ne pas éparpiller les voix sur les petits partis, incapables de remporter une élection, mais à les concentrer sur ceux qui sont en mesure de les remporter.
  • L’expression « 21 avril » fait depuis référence au choc suscité par le premier tour, en désignant l’élimination par surprise de l’un des deux candidats favoris au profit d’un troisième candidat considéré comme moins favori.
  • 2012 : Marine Le Pen, la fille de Jean-Marie, réalise le meilleur score du FN à une élection présidentielle. Le parti remporte par la suite d’importants succès électoraux, notamment lors des élections européennes de 2014.
  • 2017 : Marine Le Pen arrive au deuxième tour des élections présidentielles face à Emmanuel Macron. Elle perd l’élection avec 33,9 % des voix.