Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Guerre d’indépendance des États-Unis
1775 - 1783
Evénement historique

Contexte

  • Dès le XVIe siècle, les Français et les Anglais explorent l’Amérique du Nord. Treize colonies sont fondées par des émigrants anglais, qui quittent la Grande-Bretagne essentiellement pour des raisons religieuses.
  • Les colonies sont relativement autonomes dans la manière dont elles fonctionnent, mais le gouverneur est nommé par le pouvoir central de la royauté anglaise.
  • Un différent fiscal déclenche le conflit entre les colonies et la Grande-Bretagne : en septembre 1974, les représentants des colonies se réunissent pour refuser une augmentation de taxation.

1775 - 1783

Personnages

George Washington

Marquis de la Fayette

Déroulement

Des forces armées sont envoyées par Londres : une armée unie, composée de soldats de toute les colonies, s’organise, sous le commandement de George Washington. Le 4 juillet 1776, les 13 colonies se regroupent et le Congrès adopte la Déclaration d’indépendance de Philadelphie.

La confrontation armée s’annonce difficile pour les américains : les troupes sont mal armées, moins organisées que l’armée régulière britannique. Toutefois, la royauté, de part la distance et l’éloignement du front, rencontre des difficultés à envoyer des hommes en nombre. L’enthousiasme des insurgés permet de grandes victoires en 1777. Les américains concluent une alliance avec la France en février 1978 : si la France avait déjà livré des armes, elle engage sa flotte et son armée pour bloquer les troupes britanniques. Le marquis de La Fayette reste le symbole de l’implication française dans ce conflit. Les combats sont difficiles, mais la bataille de Yorktown, en Virginie, où les français participent, marque la capitulation de l’armée anglaise.

Suite à cette défaite, les affrontements sur le territoire américain se raréfient, et Londres accepte finalement une négociation, alors que la population britannique émet des réserves sur un conflit qui s’éternise. Le 3 septembre 1783, le traité de paix est signé à Versailles.

Conséquences

  • Suite au Traité de Paix, la Grande-Bretagne reconnaît l’indépendance des États-Unis. Elle lui concède un certain nombre de territoires, notamment ceux à l’est du Mississippi et au Sud des Grands Lacs.
  • Les différents États se regroupent autour d’un cadre relativement souple, chacun gardant une certaine forme d’autonomie. Mais en 1788 est adopté une Constitution commune, qui renforce la direction prise d’un État fédéral.
  • En 1789, George Washington est élu le premier président des États-Unis d’Amérique.