Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Instauration de l’élection du président de la République au suffrage universel direct
1962
Evénement historique

Contexte

  • Le concept de suffrage universel apparaît pour la première fois en 1792. Le suffrage universel masculin est instauré en 1848. Il faut attendre le droit de vote des femmes en 1944 pour parler réellement de suffrage universel. Le seul à avoir été élu par ce type de scrutin est Louis Napoléon Bonaparte en 1848, mais il a renversé la république pour mettre en place le Second Empire.
  • La Ve République est promulguée le 4 octobre 1958. Le premier Président de la République est le général Charles de Gaulle, élu au suffrage universel indirect. Les députés de l’Assemblée nationale étaient les seuls à être désignés au suffrage universel direct.
  • En avril 1962, l’Algérie est indépendante suite aux accords d’Évian, cela provoque une vague de mécontentement dans les rangs des partisans de l’Algérie française. En août, le général Charles de Gaulle échappe de justesse à un attentat au Petit-Clamart.

1962

Personnages

Charles de Gaulle

Valéry Giscard d’Estaing

Georges Pompidou

Déroulement

Le suffrage universel direct se définit comme étant le moyen pour le corps électoral de désigner directement ses représentants dans une démocratie. Chaque citoyen dispose d’une voix. A l’inverse, lors du suffrage universel indirect, les citoyens élisent un collège électoral qui désigne lui même le président de la République.

Lors d’une allocation radiotélévisée du 20 septembre 1962, le général De Gaulle annonce son intention de mettre en place le suffrage universel direct. Il annonce l’organisation d’un référendum pour laisser le choix aux français. La classe politique n’approuve pas la volonté du général, excepté pour une minorité groupée autour de Valéry Giscard d’Estaing. En octobre 1962, l’Assemblée nationale vote une motion de censure à l’encontre du gouvernement de Georges Pompidou. Le général de Gaulle prend la décision de dissoudre l’Assemblée.

La réforme du mode de scrutin est adoptée par les français à 62 %, le 24 octobre 1962. Lors des élections législatives organisées en novembre, le général de Gaulle et ses alliés obtiennent la majorité absolue des sièges.

La loi constitutionnelle de 1962, voulu par le général de Gaulle, ne modifie pas les pouvoirs attribués au président de la République, mais renforce son autorité qu’il obtient directement du peuple.

Conséquences

Le suffrage universel direct est l’expression de la souveraineté populaire. Le Président de la République devient le représentant direct de la Nation car il est désigné par l’ensemble des citoyens sur le territoire national. Sa légitimité est supérieure à celle des autres élus, comme par exemple les députés. Aujourd’hui, le mode de scrutin du président de la République est une des principales caractéristiques de la Ve République. L’application de ce mode électoral a déclenché la bipolarisation de la vie politique.

Les premières élections présidentielles, après la réforme constitutionnelle du mode de scrutin, ont lieu en 1965.