Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Massacre d’Aigues-Mortes
16 et 17 août 1893
Evénement historique

Contexte

  • Au XIXe siècle, la France connait une importante immigration venant de toute l’Europe, notamment des belges et des italiens.

16 et 17 août 1893

Déroulement

Les 16 et 17 août 1893 s’est déroulé un massacre de travailleurs italiens dans la ville d’Aigues-Mortes dans le Gard.

Des ouvriers travaillaient dans des salins dans la ville. Les travailleurs étaient soit des ouvriers italiens, soit des français. Il est dit que les italiens sont plus performants car les ouvriers français sont des travailleurs plus occasionnels. Les italiens se plaignent donc que les autres ralentissent le groupe. Des échauffourées éclatent et des ouvriers français répandent la rumeur que trois français sont morts suite à cela. La foule, plaignant les ouvriers français dépossédés de leur travail, s’attaque aux ouvriers italiens le lendemain à coups de pierre. Ceux qui ne participent pas encouragent ceux qui attaquent.

L’armée arrive pour secourir les italiens, mais pas assez vite pour les épargner tous. Au total, on déplore 8 morts et une cinquantaine de blessés.

Conséquences

  • La presse s’empare de ce sujet et contribue à la diffusion et à la dramatisation de ce massacre par des dessins sanglants. Mais si l’opinion publique française est assez indifférente à cet événement, des manifestations anti-françaises éclatent en Italie. Ces réactions de l’autre côté des Alpes sont stimulées par la presse italienne qui parle, elle, de 150 morts et aggrave encore davantage les faits. On se fait à l’idée que la guerre est proche car l’Italie est, à cette époque, l’alliée du Reich.
  • La fin de l’affaire est marquée par la relaxe des 26 inculpés : tous sont acquittés malgré les faits. Les gouvernements des deux pays choisissent d’oublier l’affaire pour contenir les tensions.