Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Procès de Nuremberg
20 novembre 1945 - 1^^er^^ octobre 1946
Evénement historique

Contexte

  • 1941 : Hitler décide l’extermination de tous les Juifs d’Europe. Peu après, de hauts dirigeants nazis se réunissent à Wannsee pour organiser la « Solution finale » (janvier 1942).
  • 1941 – 1943 : les Einsatzgruppen, commandos nazis, sont chargés d’éliminer dans les territoires conquis par l’Allemagne à l’Est de l’Europe les Juifs, les Tziganes, et les résistants. Cette opération est connue sous le nom de « Shoah par balle ».
  • 1941 – 1945 : Les SS ouvrent et font fonctionner les camps de concentration et d’extermination en éliminant plus de 5 millions de Juifs et de Tziganes. C’est la Shoah, ou Holocauste, génocide reconnu par le procès de Nuremberg comme un crime contre l’humanité.
  • Le 3 février 1945 se conclut la conférence de Yalta. Les « trois grands » (Roosevelt, Staline, Churchill) décident du sort de l’Allemagne de l’après-guerre. La dénazification est mise en œuvre. Le NSDAP, le parti nazi, est déclaré criminel.
  • 8 mai 1945 : L’Allemagne nazie capitule. Le pays est divisé en quatre zones d’occupation. Les nazis sont pourchassés et les soldats de l’armée allemande emprisonnés. Le 8 août 1945, les occidentaux publient un traité organisant en zone d’occupation américaine un procès incriminant les plus hauts dignitaires nazis.

20 novembre 1945 - 1er octobre 1946

Personnages

Hermann Göring

Albert Speer

Klaus Barbie

Adolf Eichmann

Adolf Hitler

Franklin Roosevelt

Joseph Staline

Winston Churchill

Déroulement

L’organisation d’un procès des hauts-dignitaires nazis est tout un symbole. Il montre que le droit international est, malgré ses lacunes de l’époque, capable de rendre une décision de justice qui ne va pas être simplement la vengeance des vainqueurs. Autre symbole, le procès se tient dans un haut lieu du nazisme (congrès et lois de Nuremberg).

Le 20 novembre 1945 s’ouvre la première des 400 audiences publiques qui vont constituer le procès de Nuremberg. Des membres de la SS et de la Gestapo, parmi lesquels le haut responsable Hermann Göring et l’architecte du IIIe Reich Albert Speer sont jugés devant un tribunal composé des alliés. Bien qu’ils décident de plaider non coupable, les preuves s’accumulent pour montrer la culpabilité de ses hommes responsables de crimes contre la paix, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Presque un an après le début du procès, tous les accusés sont reconnus coupables, condamnés à mort ou à une peine de prison. Göring se suicide dans sa cellule à la veille de son exécution.

Conséquences

  • Le procès de Nuremberg est le plus connu des procès organisés contre les forces de l’Axe vaincues. De nombreux autres procès se dérouleront également sur ce modèle (procès de Klaus Barbie en France, procès d’Adolf Eichmann en Israël).
  • Suite au procès de Nuremberg, les autorités se rendent compte de la nécessité de consolider la justice internationale, ce qui préfigure la Cour pénale internationale de La Haye (création en 1998).
  • Création de la notion de « crime contre l’humanité » qui va être réutilisée notamment lors de la guerre de Yougoslavie et du génocide rwandais.