Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Répression des Cathares
XIII^^e^^ siècle
Evénement historique

Contexte

  • Depuis l’an Mil, différentes « hérésies » émergent en Europe Occidentale, mais c’est dans le Nord de l’Italie ainsi qu’en Occitanie (midi français) que se développe réellement le catharisme au XIIe siècle.
  • Cette religion condamne l’éloignement de l’Église avec les vertus de pauvreté, son organisation ainsi que ses sacrements. Les Cathares, qui se désignaient comme des « Bons Hommes », croient en l’existence de deux mondes : le monde visible créé par le Diable et le monde invisible, qui est l’œuvre de Dieu ; dans ce contexte, Jésus-Christ n’est pas le rédempteur mais celui qui apporte le baptême, le « consolament », seul moyen d’obtenir le salut de l’âme et de devenir « parfait ». Ainsi, les Cathares rejettent tous les sacrements de l’Église à l’exception du baptême, et sont fermement anticléricaux.
  • Au milieu du XIIe siècle, les églises Cathares sont nombreuses en Occitanie (les grands fiefs étant Toulouse, Albi, Agen et Carcassonne) et le clergé est organisé selon des règles plus proches des fidèles que ne l’est l’Église Romaine ; mais le rejet des principes de l’Église par les Cathares ainsi que l’affirmation que le monde est mauvais inquiètent l’Église Romaine, soucieuse de « purifier » la religion et de conserver l’ordre qu’elle a établi.

XIIIe siècle

Personnages

dit Calixte II

dit Innocent III

dit Philippe II « Auguste »

dit Pierre II d’Aragon

Simon de Montfort

Déroulement

En 1179, le pape Calixte II réunit le concile du Latran et frappe d’hérésie les Cathares, ayant peur du développement d’une contre-Église et dénonçant le rejet des sacrements. L’Église tente de les convertir sans succès en envoyant prêcher des frères mendiants.

En 1208, après l’assassinat de l’envoyé du pape Innocent III par les Cathares, celui-ci appelle à la première croisade en terre Chrétienne : la « Croisade contre les Albigeois ». À cette époque, le Catharisme est très implanté. Le roi Philippe-Auguste n’y participe pas mais laisse le choix à ses vassaux, attirés par les richesses du Comte de Toulouse : l’opportunité géostratégique est à ne pas manquer. Une large armée se réunit à Lyon, comptant entre autres Pierre II d’Aragon ; s’ensuivent 20 ans de guerres.

En 1209 ont lieu le massacre de Béziers et la prise de Carcassonne, grands fiefs Cathares.

En 1211, la Croisade victorieuse mais désunie s’attaque au Comté de Toulouse. En 1213, Pierre II d’Aragon périt et deux ans plus tard Innocent III réunit le concile de Latran qui partage les terres occitanes, donnant Toulouse à Simon de Montfort. Mais Les révoltes qui ébranlent le Languedoc poussent le nouveau Roi Louis VIII à joindre l’armée en 1226.

En 1244, la dernière forteresse cathare, Montségur, se rend après un long siège.

En 1233, l’Église crée l’Inquisition et la confie à l’ordre des Dominicains, qui mène des purges systématiques en Occitanie ; visant tout d’abord le clergé, ils parviennent en un siècle à éliminer totalement l’hérésie cathare, le dernier « parfait » connu mourant sur le bucher en 1321.

Conséquences

  • Création de l’inquisition en 1233 ; celle-ci servira durant deux siècles.
  • Réorganisation territoriale entre les seigneurs et extension du territoire du roi de France (Languedoc).