Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Table Claudienne
48 ap. J.-C.
Evénement historique

Contexte

  • L’empereur romain Claude (10 av. J.-C. – 54 ap. J.-C.) succède brutalement à Caligula en 41 après son assassinat. Peu préparé, maladroit et gauche, il parvient malgré tout, à 51 ans, à imposer une politique d’envergure, renforçant les pouvoirs impériaux par rapport au Sénat.
  • Il conquiert aussi de nombreux pays, étendant notamment l’Empire à la Bretagne (Grande-Bretagne) d’où son surnom de Britannicus, qu’il transmettra à son fils. Il œuvre également pour l’unicité de l’Empire et fédère les provinces alentour.

48 ap. J.-C.

Personnages

dit Claude Ier

Déroulement

Premier empereur à être né hors de Rome, Claude œuvre pour une politique d’ouverture des provinces colonisées par l’Empire.

À cette époque, seuls les citoyens romains peuvent accéder au Sénat. Mais une requête venant de Gaule est envoyée au Sénat afin que les hauts dignitaires gaulois puissent accéder à certaines fonctions, en 48 ap. J.-C. Cette revendication suscite de nombreuses oppositions chez les Romains pour qui le monde se divise entre Romains et « barbares », c’est-à-dire tout ce qui n’est pas romain.

Malgré les sénateurs, l’empereur Claude fait au Sénat un discours qui fera date dans l’Histoire : il donne à l’élite gauloise accès à la magistrature romaine (fonctions politiques et administratives) et leur accorde la totalité des droits réservés aux Romains dont le Ius Honorum (droit des honneurs). Claude, en effet, est né en pleine Gaule chevelue, à Lugdunum. Il a donc une vision différente de la citoyenneté des natifs de Rome.

Ce discours a été gravé dans la cire avant d’être retranscrit dans une table de bronze, comme le prouve l’absence d’hésitations ou de ratures. Cette table était à l’époque affichée dans le sanctuaire des Trois Gaules, soulignant l’importance d’un tel édit pour les Gaulois.

Deux morceaux de bronze furent découverts fortuitement, par un drapier, en 1528, à Lyon, dans le quartier de la Croix-Rousse. C’est sans doute en raison de ces deux fragments que le pluriel est parfois employé, mais en réalité, il n’existait qu’une seule table, beaucoup plus grande. On pense aujourd’hui qu’il manque environ 40 % du texte si l’on compare cette version au discours retranscris par Tacite dans ses Annales. Cette table mesure 140 cm de haut pour 193 cm de large et pèse pas moins de 222 kg ! Pièce historique majeure, elle trône désormais dans le célèbre musée gallo-romain de Lyon.

Conséquences

  • En offrant l’accès à la magistrature romaine à la Gaule chevelue, Claude s’octroie le soutien des provinces annexées au culte de l’empereur : il évite les révoltes en achetant la paix romaine, cette « pax romana » qui perdurera dans le temps, par l’intégration des colonies à l’Empire.
  • En outre, la Gaule se situe en un point stratégique de l’Empire : l’empereur a donc tout intérêt à consolider et pacifier son territoire. Sa politique d’ouverture à la citoyenneté romaine annonce la politique d’ouverture de Vespasien, la table Banasa (169-177) de Marc-Aurèle ou encore la constitution antonienne dite édit de Caracalla (212).