Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Traité de Sèvres
10 août 1920
Evénement historique

Contexte

  • À la fin de la Première Guerre mondiale, l’Empire Ottoman, qui a participé au conflit aux côté de l’Allemagne et de l’Autriche Hongrie, est sous le contrôle des puissances alliées. Sa capitale, Constantinople, est occupée, et de nombreux territoires ottomans sont sous le contrôle des forces britanniques, françaises, italiennes et grecques.
  • Après plusieurs rencontres et conférences, les Alliés finissent par s’entendre sur les conditions de paix avec l’Empire lors de la conférence de San Remo, en Italie, en avril 1920. Le sultan Mehmet VI (1861-1926), dernier sultan ottoman, choisit alors de coopérer avec les Alliés.

10 août 1920

Personnages

dit Mehmet VI

Mustafa Kemal Atatürk

Déroulement

Le 10 août 1920, des diplomates européens se réunissent dans la manufacture de porcelaine de Sèvres, en banlieue parisienne, pour signer le traité de Sèvres, qui vise à recréer la carte du Moyen-Orient en dissolvant l’empire ottoman historique.

Le traité de Sèvres se montre très sévère pour l'empire ottoman : il est réduit à une petite partie de l'Anatolie, une région dépourvue de ressources, il perd la majorité de son territoire et sa souveraineté est fortement limitée.

Démembrement de l'empire turc ottoman

  • Détachement de la côte occidentale de l'Anatolie, y compris la grande ville de Smyrne au profit de la Grèce.
  • Détachement des régions arabophones, qui se sont révoltés contre les Turcs pendant la guerre qui deviennent indépendantes.
  • Création d'une grande Arménie indépendante par le regroupement des territoires arméniens de Russie et de Turquie.
  • Création d’un Kurdistan autonome dans les parties orientales de l'Anatolie.
  • Placement du reste de l'Anatolie (environ les deux tiers) sous contrôle de la France, de l'Italie et du Royaume-Uni par mandats.
  • Démilitarisation des détroits qui unissent la mer Égée à la mer Noire, sous la supervision d'une commission internationale

Perte de souveraineté

  • Dissolution de l’armée ottomane et au profit d’un corps de gendarmerie.
  • Administration des finances turques par une commission anglo-franco-italienne. Les recettes sont en priorité affectées au remboursement des dettes de guerres ainsi qu'aux frais d’occupation des troupes européennes.

Conséquences

  • Considéré comme extrêmement humiliant par l’Empire ottoman, le traité de Sèvres sera ratifié mais jamais appliqué.

  • Déterminés à résister à l’occupation étrangère, les nationalistes turcs, conduits par Mustafa Kemal, se soulèvent en masse contre les armées étrangères qui voulaient faire respecter les conditions du traité.

  • La Turquie est à la fois en guerre civile et en guerre contre la Grèce et l’Arménie afin de récupérer des territoires perdus. Les nouvelles frontières sont définies à la suite de ces conflits.

  • Le sursaut national aboutit à la chute de l'Empire ottoman, à la proclamation de la République turque et à la négociation d'un nouveau traité plus avantageux pour celle-ci, le traité de Lausanne (1923).