Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Hernani, Victor Hugo
Fiche de lecture

Contexte

Pièce de théâtre en cinq actes écrite en 1830, Hernani est un chef-d’œuvre de Victor Hugo, mais pas seulement. Cette œuvre a laissé une empreinte dans l’histoire de la littérature française, et du théâtre tout particulièrement.

En effet, Hernani est considéré comme le premier drame romantique. On parle d’ailleurs de la « bataille d’Hernani ». C’est l’acte fondateur des adeptes du romantisme contre les règles du classicisme. C’est une bataille sur l’esthétique du théâtre, avec d’un côté ceux qui souhaitent respecter les règles du théâtre classique, et de l’autre les « pro Hernani » ceux qui souhaitent apporter de la modernité et ne plus suivre des règles si strictes. Victor Hugo écrit d’ailleurs dans la préface que « La voix haute et puissante du peuple, qui ressemble à celle de Dieu, veut désormais que la poésie ait la même devise que la politique : TOLÉRANCE ET LIBERTÉ ». La pièce est un véritable succès, mais les réactions des « Anciens » sont vives.

Pour écrire sa pièce, Hugo s’est inspiré des légendes de la chevalerie hispanique (il a vécu quelques temps en Espagne).

Victor Hugo

1830

Hernani

Genre

Théâtre

Personnages

Hernani : Personnage éponyme de la pièce, c’est un noble banni et l’amant de doña Sol. Il hait don Carlos qui a condamné son père à mort.

Don Carlos : Roi d’Espagne et futur Charles Quint.

Don Ruy Gomez de Silva : Duc de Pastrania, vieillard amoureux, c’est l’oncle de doña Sol qu’il veut épouser.

Doña Sol de Silva : Amante d’Hernani, elle est destinée au mariage avec son oncle don Ruy Gomez de Silva.

Thèmes

La bataille d’Hernani : Comme la querelle des Anciens et des Modernes au XVIIe siècle, la création d’Hernani provoque une véritable bataille : la bataille d’Hernani. Dans sa préface de Cromwell, Hugo avait déjà démontré la nécessité de mélanger les genres et les tons, et de ne pas respecter les règles imposées au temps du classicisme. Victor Hugo met sa théorie en pratique avec Hernani.

La règle des trois unités (« Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli / Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli » Boileau, 1674) n’est en effet pas respectée.

Le personnage principal est un bandit héroïsé. Il n’y a également plus de bienséance puisque la mort est représentée.

Un héros romantique : Hernani est un héros romantique. Noble banni et marginal, il est tourmenté et maudit par la mort et la solitude. Ce héros est un personnage complexe et passionné, marqué par des contradictions. Il a beau aimer doña Sol, il souhaite tantôt la quitter pour qu’elle épouse le vieillard, car lui-même ferait son malheur plutôt que son bonheur ; tantôt mourir, pensant qu’elle le trompe.

Honneur et fatalité : Cette pièce romantique est dominée par la fatalité et par l’honneur, car le héros choisit de tenir sa promesse et de mourir.

Résumé

Hernani, pièce en 5 actes, raconte l’histoire des amours d’Hernani, un aristocrate banni, et de doña Sol qui est convoitée par son oncle et par le roi Don Carlos (le futur Charles Quint).

Acte I

Scène 1

Don Carlos est roi d’Espagne. Il est secrètement amoureux de doña Sol et s’est introduit la nuit dans sa chambre. Il se cache derrière une armoire.

Scène 2

Ainsi caché, il peut assister au rendez-vous de doña Sol et Hernani, un banni fils d’un homme tué sur ordre du père de don Carlos. Hernani veut venger son père. Doña Sol en est amoureuse, mais est fiancée à don Ruy Gomez de Silva, son oncle. Alors que les deux amants s’entretiennent et décident de partir ensemble dès le lendemain, don Carlos sort de l’armoire. Les deux hommes se battent, mais un événement inattendu se déroule : le duc, don Ruy Gomez de Silva, frappe à la porte.

Scène 3

Indigné de voir deux hommes dans la chambre de sa nièce et future femme, le vieil homme s’exaspère. Don Carlos découvre son visage et se présente alors. Tout le monde est stupéfait de voir le roi. Il raconte alors qu’il est venu pour lui rapporter un secret d’état : l’empereur est mort. Il fait passer Hernani pour quelqu’un de sa suite. Doña Sol donne rendez-vous à Hernani pour le lendemain.

Scène 4

Hernani est seul. Il exprime toute sa haine et médite sa vengeance.

Acte II

Scène 1

La nuit suivante. Le roi Carlos attend sous le balcon de doña Sol, car il est venu l’enlever.

Scène 2

Doña Sol, pensant qu’Hernani est arrivé, sort. Se rendant compte qu’il ne s’agit pas de son amant, elle veut faire demi tour, mais le roi Carlos tente de l’en empêche. Elle tente de se débattre. Hernani arrive.

Scène 3

Hernani défie le roi en duel, mais ce dernier refuse avec mépris. Hernani laisse la vie sauve à son ennemi juré.

Scène 4

Doña Sol veut s’enfuir avec Hernani, mais les risques sont importants. L’armée du roi est déjà lancée à la poursuite d’Hernani.

Acte III

Scène 1

Le vieux duc, heureux, est sur le point d’épouser sa nièce. Il pense que son rival, Hernani, est mort. On lui annonce l’arrivée d’un pèlerin : les convenances obligent le vieillard à le recevoir.

Scène 2

Le pèlerin, qui n’est autre qu’Hernani, est reçu par le duc. Il parvient à se faire offrir l’hospitalité.

Scène 3

Doña Sol parait, vêtue de sa robe de mariée. Hernani choisit de dévoiler son identité. Le vieux duc, qui veut respecter les lois de l’hospitalité, fait barricader son château afin d’assurer la protection de son hôte contre le roi.

Scène 4

Hernani et doña Sol sont seuls. Hernani pense être trahi par sa bien-aimée, mais cette dernière lui révèle ses intentions : elle lui montre un poignard qu’elle avait dissimulé. Les deux jeunes gens s’enlacent, et le vieux duc les surprend.

Scène 5

Très en colère contre Hernani, don Ruy Gomez ne veut pourtant pas trahir son hôte lorsque le roi Carlos arrive au château. Il le cache derrière un portrait.

Scène 6

Le roi Carlos menace le vieillard de le tuer s’il ne lui livre pas Hernani. Le duc ne cède pas, et face au courage de ce dernier, le roi décide finalement de faire prisonnière doña Sol. Impuissant, le duc assiste à l’enlèvement de la jeune femme.

Scène 7

Hernani et le duc préparent leur vengeance contre le roi. Hernani tuera le roi avec la complicité du duc. Ce dernier tuera ensuite Hernani, qui se laissera faire, pour venger son honneur.

Acte IV

Scène 1

Deux mois plus tard. Le roi don Carlos, dans une crypte d’Aix-la-Chapelle, attend d’être introduit sur le trône de l’empire germanique. Il s’entretient avec don Ricardo.

Scène 2

Don Carlos, seul, médite, sur le tombeau de Charlemagne, sur son avenir politique. Alors qu’il entend du bruit, il se cache dans la sépulture de Charlemagne.

Scène 3

Des conjurés entrent, avec parmi eux Hernani et don Ruy Gomez. Ils dévoilent leur dessein et concluent leur alliance funeste. Don Ruy Gomez veut tuer le roi lui-même, mais Hernani réclame ce droit.

Scènes 4

Don Carlos se dévoile aux conjurés, qui éteignent leurs flambeaux. Le roi appelle ses soldats qui encerclent les conjurés. Mais don Ricardo vient annoncer deux électeurs.

Scène 5

Couronnement du roi.

Scène 6

Le roi Carlos veut punir les deux hommes. Hernani révèle sa véritable identité : Jean d’Aragon. Le roi décide de pardonner aux deux hommes et consent à marier Hernani et doña Sol.

Scène 7

Don Carlos, laissé seul, s’incline devant le tombeau de Charlemagne, qui semble l’avoir guidé vers la clémence.

Acte V

Scène 1

À Saragosse, de jeunes seigneurs célèbrent le mariage de doña Sol et Jean d’Aragon (Hernani). Ils s’interrogent sur le sort du duc, et parlent d’un mystérieux invité masqué en noir. Ils sont interrompus par l’arrivée des jeunes mariés.

Scène 2

Hernani salue les jeunes seigneurs qui s’éclipsent.

Scènes 3

Hernani et doña Sol savourent leur bonheur. Mais lorsque le son d’un cor retentit, Hernani se souvient de la promesse qu’il avait faite au duc Ruy Gomez : se laisser tuer. Il demande à son épouse, qui ne comprend pas quel mal le ronge, d’aller lui chercher un élixir.

Scène 4

Hernani, resté seul, se lamente sur la fatalité de sa destinée. Il espère s’être trompé, mais l’homme masqué paraît.

Scène 5

L’homme masqué lui rappelle sa promesse, et lui annonce que son heure est arrivée. Il lui laisse le choix entre mourir par le fer ou le poison. Hernani choisit le poison. Il tente de convaincre le masque de lui laisser la vie sauve quand doña Sol revient.

Scène 6

L’homme retire son masque : c’est don Ruy Gomez. Doña Sol le supplie d’épargner la vie d’Hernani, en vain. La jeune mariée boit la moitié du poison, Hernani avale le reste. Ils meurent enlacés, alors que don Ruy Gomez se suicide sur leurs corps.

Citation

« Vous me manquez, je suis absente de moi-même »

Acte I, scène 2

« Amis, partageons-nous
Les deux amants ; tenez, à moi la dame, à vous
Le brigand »

Acte II, scène 1

« Je n’ai rien vu, rien dit rien fait. Je recommence,
J’efface tout, j’oublie ! »

Acte V, Scène 3

« De ces restes d’amour, d’amitié, – moins encore, –
Croyez-vous apaiser la soif qui me dévore ? »

Acte V, Scène 6