Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Roméo et Juliette, William Shakespeare
Fiche de lecture

Contexte

On admet généralement que la pièce a été composée autour de 1595. La version de Shakespeare est inspirée d’un poème de l’anglais Arthur Brooke, La tragique histoire de Roméo et Juliette (1562), qui était lui-même inspiré des Nouvelles de l’italien Bandello, publiées en 1554. Le mythe de ces amants fait également écho à l’histoire de Pyrame et Thisbé, racontée dans les Métamorphoses d’Ovide.

Roméo et Juliette est la deuxième tragédie de Shakespeare. Contrairement aux autres tragédies de l’auteur, le pouvoir royal n’est pas au centre de l’intrigue.

William Shakespeare

1595

Roméo et Juliette

Genre

Théâtre

Personnages

Roméo : Fils et héritier de Montaigu. Il a une bonne réputation et bénéfice du respect de Capulet. Amoureux au début de la pièce d’une certaine Rosaline, il s’éprend ensuite de Juliette.

Juliette : Au moment de l’action, elle n’a pas encore quatorze ans. Seule héritière de Capulet, elle est promise à Paris.

Frère Laurent : Moine et prêtre, confesseur de Roméo, il souhaite réconcilier les deux familles. Il n’hésite pas à apporter son aide au jeune couple.

La nourrice : Elle a élevé Juliette et est devenue sa confidente. Elle sert de messager entre Juliette et Roméo. Elle n’hésite cependant pas à prendre position du côté Capulet.

Escalus : Prince de Vérone, il veut mettre fin à la querelle entre les deux familles. Il possède une responsabilité dans la tragédie finale puisque c’est lui qui ordonne l’exil de Roméo après la mort de Mercutio et de Tybalt.

Paris : Apparenté aux Capulet et amoureux de Juliette, il souhaite l’épouser. Capulet lui donne la main de sa fille.

Mercutio : Ami de Roméo et parent du prince Escalus, il introduit des moments de légèreté dans l’œuvre, par son caractère drôle et insouciant.

Tybalt : Cousin de Juliette et grand ennemi des Montaigu, il essaie souvent de les provoquer en duel.

Montaigu : Père de Roméo et mari de lady Montaigu.

Lady Montaigu : Épouse de Montaigu et mère de Roméo.

Capulet : Père de Juliette et mari de lady Capulet. Il fait preuve d’une certaine tolérance à l’égard de Roméo (pour un Capulet). Il aime sa fille, mais a cependant des sautes d’humeur.

Lady Capulet : Épouse de Capulet, rangée à l’avis de son mari.

Benvolio : Cousin et ami de Roméo.

Abraham et Balthazar : Serviteurs.

Frère Jean : Moine franciscain.

Un apothicaire : Il vendra du poison à Roméo.

Le chœur : Il lit le prologue des deux premiers actes.

Thèmes

L’amour : Roméo et Juliette présentent une nouvelle version de l’amour, celui qui est pur et absolu, cautionné par la religion, et qui n’est pas jugé coupable. Il est une source d’élévation. L’amour est ici instrument de paix, opposé aux passions violentes et meurtrières des hommes.

Les héros tragiques : La mort des amants est sacrifice bénéfique, car il permet la réconciliation des clans dont ils étaient les représentants.

Le destin et le hasard : Les deux amants sont les jouets du destin, des astres et de la fatalité.

« Mon âme pressent qu'une amère catastrophe, encore suspendue à mon étoile, aura pour date funeste cette nuit de fête, et terminera la méprisable existence contenue dans mon sein par le coup sinistre d'une mort prématurée. »

Acte I, scène 4

La pièce est remplie de hasards fâcheux qui précipitent les deux amants vers leur destin funèbre : bagarres et rencontres fortuites entraînant mort et exil, annonces fausses (comme Balthazar qui annonce la mort de Juliette)… La fatalité est ici le hasard malheureux.

Résumé

Il s’agit d’une des œuvres les plus connues de la littérature anglaise. Cette tragédie en cinq actes raconte l’histoire de Juliette Capulet et de Roméo Montaigu, deux jeunes amants dont la mort finit par réconcilier les familles ennemies.

Acte I

Prologue

Le chœur résume l’action de toute la pièce et son dénouement tragique.

« Des entrailles prédestinées de ces deux ennemies
À pris naissance, sous des étoiles contraires, un couple d’amoureux
Dont la ruine néfaste et lamentable
Doit ensevelir dans leur tombe l’animosité de leurs parents. »

Scène 1

Le premier acte débute par une querelle entre les partisans des Capulet et les partisans des Montaigu. Le prince Escalus entre alors et, lassé par l’éternelle querelle entre les deux rivaux fait stopper la bataille. Roméo entre en scène plus tard, le cœur empli de pensées et de mélancolie pour Rosaline, qui se refuse à lui. Il se confie à Benvolio.

Scène 2

Capulet accepte que Paris courtise sa fille, même s’il souhaiterait qu’elle ne se marie pas avant deux ans. Il indique à Paris qu’il n’épousera Juliette que si elle est d’accord. Il le convie à une fête le soir même.

Benvolio encourage Roméo à se rendre à la fête de Capulet. En effet, la belle Rosaline s’y trouvera.

Scène 3

Accompagnée de la nourrice, Lady Capulet annonce à Juliette que Paris souhaite l’épouser, afin qu’elle puisse étudier cette proposition en le rencontrant lors de la fête.

« Va, fillette, va ajouter d'heureuses nuits à tes heureux jours. »

Scène 4

Roméo, masqué, Mercutio et Benvolio paraîssent à la fête.

Scène 5

Lors de la soirée, Roméo remarque Juliette et en tombe immédiatement amoureux.

« Mon cœur a-t-il aimé jusqu'ici ? Non ; jurez-le, mes yeux !
Car jusqu'à ce soir, je n'avais pas vu la vraie beauté. »

Tybalt remarque la présence de Roméo, ce qui le met en rage. Capulet le remarque, et empêche Tybalt de déclencher un duel. Il avoue également respecter Roméo.

« Il a les manières du plus courtois gentilhomme ; et, à dire vrai, Vérone est fière de lui, comme d'un jouvenceau vertueux et bien élevé. »

Pendant ce temps, Roméo rencontre Juliette, et lui vole plusieurs baisers, sans rencontrer de reproches de sa part. Alors qu’elle s’éloigne vers sa mère qui l’appelle, Roméo apprend par la nourrice que Juliette est une Capulet.

« C'est une Capulet ! ô trop chère créance ! Ma vie est due à mon ennemie ! »

Juliette apprend de son côté que Roméo est un Montaigu.

« Mon unique amour émane de mon unique haine ! »

Acte II

Prologue

Le cœur met l’accent sur l’impossibilité de l’amour de Roméo et Juliette.

Scène 1

Roméo s’introduit dans le jardin des Capulet. Benvolio et Mercutio décident de le laisser. « Oui, partons ; car il est inutile de chercher ici qui ne veut pas se laisser trouver »

Scène 2

Roméo voit Juliette à son balcon, l’écoute tandis qu’elle avoue son amour à celui dont elle ignore la présence.

« Ô Roméo ! Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ? »

Encouragé, Roméo rejoint Juliette. Les deux jeunes gens se jurent leur amour. Juliette demande alors à Roméo de prévoir leur cérémonie de mariage et de lui faire savoir ses intentions le lendemain.

Scène 3

Roméo se rend auprès de frère Laurent, qui blâme son inconstance, avant d’accepter de l’aider. Il souhaite que ce mariage fasse disparaître les querelles entre les deux familles.

Scène 4

Joute verbale avec Mercutio.

La nourrice vient trouver Roméo, et ce dernier lui dévoie son plan : il demande à la nourrice de dire à Juliette d’aller se confesser dans l’après-midi. C’est auprès de frère Laurent qu’elle sera confessée, et qu’elle pourra épouser Roméo.

Scène 5

Cette scène use du registre comique, par lequel la nourrice, se faisant désirer, livre finalement à Juliette les intentions de Roméo à son égard.

Scène 6

Frère Laurent célèbre en secret le mariage de Roméo et Juliette.

Acte III

Scène 1

Tybalt provoque Roméo en duel. Roméo refusant, c’est Mercutio qui décide de prendre sa place. Roméo tente de les séparer, mais Mercutio est tué. Pour le venger, Roméo tue Tybalt. Le prince arrive alors, et prononce le bannissement de Roméo.

Scène 2

La nourrice annonce à Juliette ce qu’il s’est passé. Elle croit tout d’abord à sa mort, puis comprend qu’il doit être exilé. Elle demande à sa nourrice de faire venir Roméo.

Scène 3

Roméo apprend de frère Laurent qu’il est banni, et de la nourrice la détresse de Juliette. Il tente de se donner la mort, mais la nourrice l’en empêche. Frère Laurent le blâme. Il encourage Roméo à rejoindre Juliette, mais de surtout partir avant le lever du jour.

Scène 4

Capulet souhaite hâter le mariage de sa fille avec Paris.

Scène 5

Roméo fait ses adieux à Juliette.

« De plus en plus sombre est notre malheur ».

Lady Capulet annonce à sa fille son mariage à venir avec Paris. Cette dernière refuse, mais Capulet, furieux, entend l’y obliger. Se retrouvant seule contre sa mère, son père, et même sa nourrice, Juliette décide de se rendre chez le frère Laurent.

Acte IV

Scène 1

Frère Laurent accepte d’aider Juliette. Cette dernière doit faire croire à sa famille qu’elle accepte la main de Paris. Le soir venu, elle devra avaler le contenu d’une fiole qui la fera passer pour morte durant quarante-deux heures. Lorsqu’elle sera dans le caveau, Roméo, prévenu par un messager, viendra la chercher pour l’emmener.

Scène 2

Juliette annonce accepter le mariage à ses parents.

Scène 3

Juliette, restée seule, avale le contenu de la fiole.

Scène 4

Capulet envoie la nourrice chercher Juliette.

Scène 5

La nourrice découvre Juliette, morte. Tout le monde se lamente, et les musiciens conviés à la noce sont invités à rester.

Acte V

Scène 1

Roméo, à Mantoue, est rejoint par Balthazar, qui lui annonce la mort de Juliette. Roméo se procure alors du poison chez un apothicaire.

Scène 2

Frère Laurent apprend que son émissaire, arrêté à cause de la peste qui sévit, n’a pas pu transmettre l’important message à Roméo. Frère Laurent part alors pour le cimetière.

Scène 3

Dans le caveau de Juliette, Paris est venu la pleurer. Roméo arrive, et tous deux se battent. Paris meurt. Roméo boit alors le contenu de la fiole de poison, et meurt aux côtés de Juliette. Frère Laurent découvre les deux cadavres. Juliette, à son réveil, trouve Roméo sans vie. Laissée seule par frère Laurent, elle embrasse Roméo et se tue à l’aide de son poignard.

La garde arrive, et découvre les cadavres, ainsi que frère Laurent et Balthazar. Le prince arrive, ainsi que le couple Capulet, et Montaigu seul, car sa femme est morte de chagrin pendant la nuit suite à l’exil de Roméo. Frère Laurent raconte toute l’histoire. Ce récit permet la réconciliation des pères, qui souhaitent élever des statues à la mémoire de leurs enfants.

« Partons pour causer encore de ces tristes choses. Il y aura des graciés et des punis. Car jamais aventure ne fut plus douloureuse que celle de Juliette et de son Roméo. »

Citation

« Des entrailles prédestinées de ces deux ennemies
À pris naissance, sous des étoiles contraires, un couple d’amoureux
Dont la ruine néfaste et lamentable
Doit ensevelir dans leur tombe l’animosité de leurs parents. »

Acte I, prologue

« Va, fillette, va ajouter d'heureuses nuits à tes heureux jours. »

Acte I, scène 3

« Mon cœur a-t-il aimé jusqu'ici ? Non ; jurez-le, mes yeux !
Car jusqu'à ce soir, je n'avais pas vu la vraie beauté. »

Acte I, scène 5

« Partons pour causer encore de ces tristes choses. Il y aura des graciés et des punis. Car jamais aventure ne fut plus douloureuse que celle de Juliette et de son Roméo. »

Acte V, scène 3